Bon comme Bowie?

Slate.fr, mis à jour le 27.08.2009 à 15 h 39

Peut-on mettre le talent en équation ? Et peut-on le reproduire? Le psychologue Nick Troop de l'université du Hertfordshire a utilisé un programme informatique appelé Linguistic Inquiry and Word Count pour mesurer l'emploi des mots dans les chansons de David Bowie, nous apprend NewScientist. LIWC séparerait les mots «positifs» des mots «négatifs», en sortirait une fréquence d'utilisation et ajouterait à son cocktail les références au sexe ou à la religion. Voilà pour la première phase.

Puis, explique le chercheur, il a comparé les mots utilisés dans les chansons à la durée de présence des albums de Bowie dans les «charts». Selon lui, les chansons positives auraient eu plus de succès que celles qui parlent de la mort.

Pas mécontent de son coup, le psychologue a ensuite voulu appliquer sa recette. Et, prétentieux ou conscient des limites de la science, il pris un risque majeur en s'essayant à la composition d'une chanson qu'il a «modestement» (ce sont les mots de NewScientist), appelé la chanson «idéale» de Bowie: «Team, Meet Girls; Girls, Meet Team».

Comme l'écrit l'auteur de la notule du magazine scientifique: «nous vous laissons juges».

N'est pas Ziggy qui veut!

[Lire l'article entier sur NewsScientist]

Lien bonus: que devient David Bowie, à lire sur Fluctuat.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte