Economie

Le jour où tout sera gratuit

Slate.fr, mis à jour le 27.08.2009 à 15 h 37

L'économie de la gratuité serait la plus performante: c'est ce qu'explique le rédacteir en chef du magazine américain du numérique Wired, dans son nouvel ouvrage : Free! dont la traduction française sort vendredi, et dont Eco89 propose des extraits.

Chris Anderson, inventeur de l'expression la Longue traîne, qui apparait pour la première fois dans un article de Wired est une référence dans le monde du numérique. Dans son ouvrage The Long Tail: Why the Future of Business Is Selling Less of More (2006), il développait l'idée selon laquelle l'économie ne repose plus sur des produits de masse, mais sur la juxtaposition de produits de niche, et particulièrement dans l'économie de la culture

«Avec Free ! , Anderson va plus loin, explique Eco89. En multipliant les exemples -les compagnies low-cost, Google, Radiohead...-, il explique que cette «économie d'abondance» n'oblige pas seulement à casser les prix, mais à offrir ses produits.»

L'une des règles qui régit l'économie de la gratuité, selon Anderson, est que l'on ne peut «arrêter» le gratuit, au moins dans le domaine du numérique.«Si la seule chose qui empêche votre produit d'être gratuit est un code secret ou une menace, vous pouvez être sûr que quelqu'un, quelque part, trouvera la parade. Reprenez la gratuité aux pirates et vendez des options d'amélioration.»

[Lire l'article complet sur Eco89]

(Image de une: Chris Anderson, rédacteur en chef de Wired et auteur de Free!)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte