Economie

De Uber à Ford: les entreprises qui ont bouleversé leurs secteurs en 2014

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 04.01.2015 à 16 h 10

Repéré sur Financial Times

Innovation / Boegh via Flickr CC License By

Innovation / Boegh via Flickr CC License By

Même en anglais, reconnaît le Financial Times, «disruption» n’est pas un très joli mot. En français, quand on ne l’importe pas tel quel ou qu’on ne l’adjective pas (le fameux «disruptif»), on le traduit par «bouleversement» ou «perturbation». Quel que soit le nom qu’on leur donne, les disrupteurs-perturbateurs sont partout et ont, en 2014, alimenté la chronique économique et parfois suscité de vrais débats de société. Le journal économique revient donc sur ces acteurs qui innovent pour mieux créer, détruire, transformer, s’attaquant à tous les secteurs de l’économie.

Sans surprise, le numéro un de cette liste est l’Américain Uber, pour qui le «retour de bâton» a déjà eu lieu alors que les régulateurs des Etats européens s’empressent de réfréner ses ardeurs, encore tous récemment en France. Il faudra compter également sur les rois du discount allemand, qui s’attaquent aux marchés britannique et américain, où l’enseigne Aldi table sur 2.000 magasins ouverts en 2018, malgré la concurrence du géant du low cost déjà installé, Walmart.

Avec ses «coûts élevés et son service a minima», l’immobilier est en bonne place sur la liste des cibles des disrupteurs ambitieux. Sur le marché britannique, l’agence immobilière en ligne eMoov s’est imposée alors que le marché en ligne représente 5% des ventes du secteur, mais double chaque année. Toujours à Londres, le FT signale le business de niche de Appear Here, une start-up londonienne qui a créé une place de marché pour la location d’emplacements commerciaux de courte durée pour les boutiques éphémères.

Dans la catégorie des vétérans, Ford, qui pour son nouveau modèle de pick-up, utilisant l’aluminium pour réduire son poids et sa consommation d’essence, prend de l’avance sur les autres constructeurs. Mieux que Tesla, leader de la voiture électrique qui, malgré une succession de coups médiatiques et une organisation innovante, ne parvient pas à faire décoler les ventes?

start-upautomobilesFordTeslaUber
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte