Tech & internet

Aidez Mark Zuckerberg à trouver sa bonne résolution 2015

Temps de lecture : 2 min

Mark Zuckerberg lors d'un sommet à New Delhi en octobre dernier. REUTERS/Adnan Abidi
Mark Zuckerberg lors d'un sommet à New Delhi en octobre dernier. REUTERS/Adnan Abidi

Chaque année, le patron de Facebook se lance des défis à réaliser. Mais pour 2015, Mark Zuckerberg a décidé de demander aux utilisateurs de Facebook de l’aider à trouver une idée. Dans un message publié, évidemment, sur Facebook, le jeune milliardaire et fondateur du réseau social a fait appel à ses «amis».


«J’en appelle à vous pour trouver des idées pour mon défi personnel de l’année prochaine», explique-t-il. Comme il le rappelle lui-même, il se lance chaque année dans un défi original pour «élargir [sa] perspective et apprendre quelque chose sur le monde, au-delà de [son] travail chez Facebook». Ainsi, par le passé, on a pu le voir «porter une cravate tous les jours» en 2009, manger de la viande uniquement s’il avait lui-même tué l’animal en 2011 ou encore écrire chaque jour un mot à une personne qui fait de la Terre un meilleur endroit.

Son défi 2010, «apprendre le mandarin», a été particulièrement réussi puisqu’il a répondu à des questions en chinois lors d’une conférence à Pékin en octobre dernier.

En moins de 10 heures, plus de 35.000 commentaires ont été postés sous son message. L’une des suggestions les plus populaires est celle d’une étudiante, qui propose au patron de Facebook de «payer le loyer d’un étudiant tous les jours de l’année». Un autre commentaire lui suggère de lire chaque mois un livre mais «qu’une autre personne aura choisi pour lui». Zuckerberg a d’ailleurs répondu à plusieurs utilisateurs, en expliquant par exemple «que manger uniquement des plats qu'il a cuisinés» est une bonne idée mais que, comme il ne sait que «cuisiner de la viande, [il allait] devoir s'améliorer». D'autres lui proposent d'apprendre à danser, ce qui serait de son propre aveu «un vrai challenge».

De son côté, le site The Verge, plus sarcastique, a lancé un sondage en proposant des défis tels que «Courir un mile tous les jours, qu’il pleuve ou qu’il fasse beau», «finir ses études à Harvard», «parcourir les rues de San Francisco nu, en interpellant des inconnus pour leur parler de ses j’aime, de ses intérêts et de ses dernières vacances», ou encore, et c’est peut-être la meilleure idée, «écrire une chanson d’amour sur vous à partir de vos messages privés».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Le Guardian note néanmoins que des suggestions sous son message telles que «lire la Bible en entier», «faire un bébé», «enregistrer un album de rap» ou le très pertinent «supprimer les utilisateurs qui envoient des invitations à les rejoindre sur Candy Crush Saga» n'ont pas encore eu de réponse de la part du patron de Facebook.

Newsletters

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Les cerveaux derrière le musée imaginé pour héberger l'œuvre digitale de Beeple à 69 millions de dollars révèlent en exclusivité pour Slate.fr les fondations du projet qui pourrait modifier notre rapport à l'art –et l'avenir du web.

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

Dans leur premier entretien avec un média français, les fondateurs de Metapurse évoquent le tourbillon «post-Beeple», leurs ambitions pédagogiques, leur musée virtuel (et remercient Mark Zuckerberg d'avoir agité le drapeau du métavers).

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Ça va être difficile, mais c'est pour votre bien.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio