Boire & manger

Les poules pondeuses californiennes vont avoir (un peu) plus d'espace pour étendre leurs pattes

Repéré par Lucie de la Héronnière, mis à jour le 03.01.2015 à 10 h 15

Repéré sur The Los Angeles Times, NPR, Valley News

Eggs for sale at Grange Farm shop, near Balcombe/ 10 10 via Flickr CCLicence By

Eggs for sale at Grange Farm shop, near Balcombe/ 10 10 via Flickr CCLicence By

La Californie bouscule l’industrie de l’œuf américaine: à partir du 1er janvier, tous les œufs commercialisés sur son territoire, sans exception, devront être issus de poules pondeuses élevées, pour celles qui vivent en batterie, dans des cages collectives beaucoup plus spacieuses qu’avant. Chaque animal devra avoir presque deux fois plus d'espace que la taille minimum actuelle. Et un nouveau label sera obligatoire sur les boîtes vendues dans l’Etat de la côte ouest. Tout ceci a été voté à 60% lors d’un référendum d’initiative populaire, en 2008, explique le Los Angeles Times.

En fait, les poules en batterie devront avoir assez d’espace pour «étendre leurs membres complétement et se tourner librement». La surface convenue est de 116 pouces carrés, soit 748 cm2 par poule. Cette évolution a été quasi identique dans l’Union européenne: depuis 2012, chaque poule doit disposer d’un espace vital d'au moins 750 cm2, dont 600 cm2 de surface utilisable. Avant, le minimum était de 550 cm2, soit environ une feuille A4, et beaucoup d’éleveurs n’avaient pas été franchement ravis de l’adaptation.

On est encore loin de l’élevage en plein air, cela reste de l’élevage intensif, et pour les associations de défense des animaux, l'augmentation de l'espace minimum ne change pas grand chose. Mais cela semble tout de même être un sacré défi pour l’industrie américaine. Car, comme le souligne la NPR, «la conséquence est qu’à partir du 1er janvier, la plupart des producteurs d’œufs américains ne peuvent plus vendre leurs produits en Californie».

Certains ont essayé de porter l'affaire devant les tribunaux, en vain, d’autres ont commencé à réaménager leurs poulaillers… ou à réduire leur nombre de bêtes pour que chacune ait plus de place. Le nombre de poules pondeuses californiennes a diminué de 23% au cours des deux dernières années en prévision de l'application de cette mesure. 

Selon le Los Angeles Times, le prix des œufs en gros vendus en Californie devrait augmenter de 10% à 40% en 2015. Ceci dit, les consommateurs américains s’intéressent de plus en plus aux produits issus de poules élevées en plein air, plus chers également. Des grandes chaînes comme Burger King ou Dunkin’Donuts se sont d’ailleurs engagées à en utiliser plus. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte