Monde

Les présidents ne vieillissent pas plus vite que nous

Temps de lecture : 2 min

Contrairement à ce que certaines photos tentent de démontrer, les chefs d’Etat, et Barack Obama en particulier, ne subissent pas un «vieillissement accéléré» quand ils sont au pouvoir.

Barack Obama lors d'une conférence de presse. REUTERS/Larry Downing.
Barack Obama lors d'une conférence de presse. REUTERS/Larry Downing.

En 2012, alors que Barack Obama, âgé de 51 ans, venait d’être réélu pour un second mandat, le magazine Bloomberg Business publiait en une un montage photo du président, terriblement vieilli.

(Illustration pâr Justin Metz.)

Le but était de montrer que, à la fin de son second mandat, le président américain aurait vieilli encore plus que lors ses quatre premières années au pouvoir, usé par la tâche qui l’attendait. Plusieurs médias ont en effet vu dans les cheveux grisonnant d’Obama le signe de l’exercice exténuant du pouvoir. Et la vidéo qui suit semble en effet confirmer la tendance.

La même année, le Huffington Post avait décidé de comparer des clichés éloignés de plusieurs années de différents politiques français et étrangers. Là encore, le montage était assez éloquent, sauf pour Silvio Berlusconi, grand adepte du bistouri.

Seulement voilà, comme le rapporte le Los Angeles Times, il n'y a rien d'anormal dans ces photos. Un professeur de l’université de North Carolina a analysé les cheveux gris du président américain, grâce à des douzaines de photos quotidiennes où l’on peut l’apercevoir. Il a calculé le pourcentage de gris et a découvert que, depuis ses prises de fonctions, ses cheveux sont devenus 136 % plus gris, ce qui est la moyenne pour un homme de son âge, selon l'étude.

Le site Face My Age, dont les méthodes de calcul ont été utilisées pour cette étude, vous propose par ailleurs de déterminer l'âge de votre visage. A partir d'une photo de vous, mais aussi en vous posant des questions sur votre hygiène de vie, le site vous propose, et c'est assez effrayant, une estimation du nombre de jours qu'il vous reste à vivre. «Ses recherches n’ont trouvé aucune preuve que les présidents montrent des signes de vieillissement accélérés quand ils sont en fonction, ni qu’ils meurent plus tôt que les autres hommes», explique le Los Angeles Times.

En 2012, Barack Obama préférait plaisanter sur le sujet, en disant que ses cheveux allaient «atteindre un 100 % sur l’échelle Morgan Freeman d’ici 2016». Mais même en égalant l’acteur, Barack Obama serait encore dans la norme. En réalité, selon Jay Olshansky, professeur de santé public à Chicago qui a étudié la question et répond au LA Times, dire que le président vieillit, c’est prendre conscience de son propre vieillissement:

«C’est une réflexion directe du processus normal de vieillissement auquel nous faisons toujours face. […] Nous vieillisson tous: [Barack Obama] est juste une personne parmi d’autres.»

Slate.fr

Newsletters

Le ministre de l'Intérieur Sérgio Moro n'est plus le sauveur du Brésil

Le ministre de l'Intérieur Sérgio Moro n'est plus le sauveur du Brésil

L'ancien juge aurait interféré dans une enquête pour que l'ancien président Lula ne puisse pas se représenter en 2018.

Ces évangéliques qui parlent à l'oreille de Trump

Ces évangéliques qui parlent à l'oreille de Trump

Les chrétiens évangéliques guident la politique étrangère américaine.

L'Arctique, champ de bataille entre Chine, Russie et États-Unis

L'Arctique, champ de bataille entre Chine, Russie et États-Unis

Depuis la fin de la Guerre froide, le Pôle Nord a été relativement protégé des tensions internationales. Mais le gouvernement américain risque de rompre ce fragile équilibre.

Newsletters