Culture

«The Interview»: et maintenant, le procès pour violation du droit d'auteur contre Sony?

Repéré par Jean-Marie Pottier, mis à jour le 27.12.2014 à 16 h 26

Repéré sur Yonhap

Dans l'affaire The Interview, il y a successivement eu le piratage de données de Sony, attribué à la Corée du nord, puis la décision du studio de ne pas sortir le film en salles, puis celle de finalement le sortir dans un nombre limité de salles et en ligne, puis les critiques mitigées et enfin le piratage du film lui-même par les internautes. Dernier épisode en date: le studio pourrait désormais avoir avoir un problème avec l'autre Corée, en l'occurrence un procès pour non-respect du droit d'auteur de la part de la star sud-coréenne Yoon Mi-rae (née Tasha Raid au Texas d'une mère coréenne et d'un père américain).

Selon l'agence sud-coréenne Yonhap, le management de la musicienne compte en effet lancer une procédure contre Sony Pictures Entertainment pour avoir utilisé une partie du refrain de sa chanson Pay Day (2007) sans sa permission dans une scène où Kim Jong-un (Randall Park) joue au billard avec l'animateur Dave Skylark (James Franco). «Nous avions reçu au départ une offre pour utiliser la chanson, mais les discussions avaient bloqué sur plusieurs points. Sony Pictures Entertainment a utilisé cette musique sans contrat ni procédure appropriée», a déclaré l'agence Feelgood Music, dirigée par Yoon Mi-rae et son mari.

Le site TorrentFreak estime qu'une bataille juridique acharnée est improbable dans ce dossier, le niveau de médiatisation atteint par le film étant suffisamment élevé pour laisser pressentir un arrangement. Espérons en tout cas que Sony avait bien négocié les droits de Firework de Katy Perry...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte