Science & santé

Pourquoi la découverte de la galaxie KKS 3 est importante

Phil Plait, traduit par Jean-Marie Pottier, mis à jour le 27.12.2014 à 15 h 37

La galaxie KKS 3. Photo: D. Makarov/Nasa/ESA.

La galaxie KKS 3. Photo: D. Makarov/Nasa/ESA.

Une vieille blague décrit parfaitement l'une des difficultés de l'astronomie. Une nuit, un policier remarque un gamin sous un réverbère, regardant attentivement autour de lui. L'agent s'approche et lui demande: «Qu'est-ce que tu fais, fiston?» L'enfant répond: «J'ai perdu une pièce, je la cherche.» Le policier regarde autour de lui pendant un moment, puis demande: «Eh bien, où l'as tu perdue?» Le gamin montre un coin sombre de l'autre côté de la rue: «Par là-bas.» «Dans ce cas, pourquoi regardes-tu par ici?», répond le policier avec logique. Le gamin hausse les épaules: «C'est mieux éclairé.»

L'astronomie, c'est pareil. Trouver des choses brillantes est facile, trouver des objets plus discrets l'est moins, et nous les oublions parfois alors qu'ils sont importants. C'est pourquoi la découverte de la galaxie KKs 3 est si importante: c'est une galaxie naine sphéroïdale ordinaire, une du genre de celles dont on pense qu'elles ont été à la base de galaxies bien plus costaudes comme notre Voie lactée. Nous en connaissons moins d'une vingtaine: chacune en plus est donc un cadeau.

KKs 3 se situe à environ 7 millons d'années-lumière, ce qui est assez proche –juste de l'autre côté de la rue, d'une certaine façon. Mais elle est aussi plutôt isolée. La Voie lactée fait partie d'un petit groupe de galaxies appelé le Groupe local, qu'elle domine aux côtés de la galaxie d'Andromède. La plupart sont des galaxies naines, et elles sont toutes rassemblées dans un périmètre d'environ 7 millions d'années lumière. Cela place KKs3 bien en dehors de notre groupe, et elle ne fait pas non plus partie des groupes voisins. Elle paraît vraiment isolée.

Incroyablement discrète

Elle est également petite: sa masse totale est équivalente à environ 20 million de fois celle du Soleil. La masse de la Voie lactée est dix mille fois plus grande! Cela rend KKs 3 incroyablement discrète, et sa découverte d'autant plus étonnante. Elle l'a été en 2000, mais on n'avait pas pu prouver son isolement jusqu'à cette nouvelle étude utilisant le télescope Hubble

Le négatif qui illustre cet article montre cette galaxie: c'est la tache discrète et étendue. Il se trouve non seulement qu'elle figure dans le ciel juste à côté d'un amas globulaire, un groupe d'étoiles plus petit dont on peut supposer qu'elles orbitent autour de la Voie lactée, mais aussi qu'une paire d'étoiles rouges appartenant à notre galaxie apparaissent pile en son milieu.

Cela montre à quel point il est difficile de trouver ces trucs. Ils ne ressortent pas, c'est le moins que l'on puisse dire. Même des étoiles discrètes à proximité peuvent rendre les observations confuses.

Une relique

KKs 3 est également vieille. La majorité des étoiles qui la composent se sont formées il y a 12 à 14 milliards d'années dans un épisode important de naissance stellaire, peu après la formation de l'Univers lui-même. Elle en a connu deux autres, moins importants, il y a longtemps, mais s'est retrouvée à court de gaz (littéralement parlant) après le dernier et n'a pas connu de formation d'étoiles depuis.

C'est aussi une grande nouvelle pour les astronomes: KKs 3 est une relique, tellement isolée et vieille qu'elle n'a probablement pas connu de changement depuis longtemps, très longtemps. L'observer, c'est comme disposer d'une machine à remonter le temps pour étudier l'Univers aux temps anciens. Nous pensons que, il y a des milliards d'années, des collisions entre des petites galaxies comme KKs 3 ont conduit à la naissance de galaxies beaucoup plus grandes. Nous savons que la Voie lactée est actuellement en train d'avaler d'autres galaxies plus petites, et nous pouvons donc étudier ces évènements et les comparer à ce que nous observons dans KKs 3 pour en savoir plus sur la façon dont ce processus s'est déroulé dans le passé.

Je sais que cette photo de KKs 3 n'est pas très frappante; des galaxies plus tape-à-l'œil sont beaucoup plus faciles et amusantes à regarder. Cela ne la rend pas moins importante. Vous pouvez chercher tant que vous voulez là où il y a de la lumière, mais si ce que vous cherchez n'y est pas, que pouvez-vous y trouver?

Phil Plait
Phil Plait (71 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte