EconomieFrance

La France parvient à créer des emplois… dans la fonction publique

Repéré par Eric Leser, mis à jour le 20.12.2014 à 14 h 05

Repéré sur INSEE, Les Echos

Piggy Bank. Photo pasukaru76 via Flickr CC License by

Piggy Bank. Photo pasukaru76 via Flickr CC License by

L'information n’a pas fait grand bruit. Elle est pourtant une bonne illustration du mal économique français, un Etat obèse, dispendieux et inefficace.

La France a bien réussi à créer des emplois en 2013 dans un secteur de son économie, l’INSEE le confirme, mais uniquement dans la fonction publique. Une évolution en totale contradiction avec la volonté affichée de réduire les déficits publiques qui sont ceux de l’Etat, de la protection sociale et des collectivités locales.

Selon l’INSEE,  à la fin de l’année dernière, la fonction publique employait 5.416.900 agents (presque un million de plus qu'en 1998) auxquels se sont ajoutés 185.500 bénéficiaires de contrats aidés. Les effectifs ont progressé de 0,7% par rapport à 2012 et si on tient compte des contrats aidés la hausse des effectifs atteint 1,5%. Cette deuxième année consécutive de progression des emplois publics marque définitivement la fin de la stabilisation des effectifs entre 2008 et 2011.

Les principaux employeurs publics sont dans l'ordre les différents ministères avec 1,928 million de personnes, les communes (1,5 million), les hôpitaux (1,03 million), les établissements publics (548.500), les régions et départements (451.000) et les établissements médicaux-sociaux (139.400).

En hausse continue depuis les années 1980, les effectifs de la fonction publique représentent un peu plus de 22% de l'emploi total en France. A population équivalente, le nombre de fonctionnaires en France est le double de celui de l’Allemagne.

En 2012, les effectifs de la fonction publique territoriale et des hôpitaux avaient progressé mais ceux de l’Etat avaient baissé de 1%. En 2013, ces derniers ont aussi progressé sous la pression des contrats aidés (+1%). Toujours du côté de l’Etat, ce sont surtout les établissements publics à caractère administratif dont les effectifs ont augmenté rapidement (+1,9% hors contrats aidés et +6 % avec).

La fonction publique territoriale n’en finit pas elle de voir son nombre d’agents progresser, avec même une accélération l’an dernier (+2% après +1%).

Enfin du côté de la protection sociale, la fonction publique hospitalière a vu aussi ses effectifs grandir (+1,7 % avec contrats aidés et +1,4 % sans eux).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte