Somalie: un des deux otages français est parvenu à s'enfuir

Slate.fr, mis à jour le 26.08.2009 à 11 h 26

L'un des deux agents français de la DGSE enlevés depuis plus d'un mois en Somalie a réussi à échapper à ses ravisseurs.

«Selon un responsable de la police locale, il aurait tué trois de ses ravisseurs avant de prendre la fuite. Une information démentie à Paris. «La libération s'est faite en souplesse, sans violence. Il a réussi à échapper à la vigilance de ses ravisseurs», indique une source proche du dossier», selon le blog Secret Défense.

«Je peux confirmer qu'un des deux Français a réussi à échapper à ses ravisseurs. Il est arrivé jusqu'à proximité de la présidence où des forces gouvernementales l'ont récupéré et ramené au palais», a déclaré à l'AFP sous couvert d'anonymat un collaborateur du président somalien Sharif Cheikh Ahmed.

Alors que normalement ils étaient en mission «officielle d’assistance auprès du gouvernement somalien», ils avaient été enlevés à leur hôtel par des membres des forces pro-gouvernementales, en plein centre de Mogadiscio. «Ils étaient depuis lors détenus par des insurgés islamistes, l'un aux mains des combattants islamistes shebab, et l'autre otage de miliciens du parti Hezb al-Islam, un groupe plus politique dirigé par cheikh Hassan Dahir Aweys», précise l'AFP.

La Somalie est un pays en guerre civile depuis 1991. Les étrangers y sont régulièrement enlevés, souvent pour des motifs crapuleux.

[Lire les articles complets de Secret Défense et de l'AFP]

Image de Une: Carte de la Somalie

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte