Sciences / Boire & manger

L'effet magique des aimants sur la bière

Temps de lecture : 2 min

Des scientifiques belges résolvent le problème des éruptions de mousse dans la bière.

De la bière Orval / Smabs Sputzer via FlickrCC License by
De la bière Orval / Smabs Sputzer via FlickrCC License by

Personne n'aime ouvrir une bière et recevoir un jaillissement de mousse sur le pantalon. Et souvent le problème n'est même pas que la bouteille a été secouée: si le liquide surgit, c'est la faute de protéines appelées hydrophobines, qui attirent des molécules de dioxyde de carbone. Heureusement, des scientifiques belges viennent de trouver comment éviter ce désagrément.

Une équipe de l'Université catholique de Louvain a découvert qu'en appliquant un champ magnétique à une bouteille de bière, il était possible de neutraliser les protéines responsables des débordements de mousse, rapporte The Atlantic.

Les biologistes ont essayé cette technique après avoir remarqué que les aimants pouvaient faciliter l'émulsion de la mayonnaise.

Pour leur article, qui paraîtra dans le numéro de janvier du Journal of Food Engineering, Zahra Shokribousjein et ses collègues ont donc placé de la bière de la brasserie Orval dans un tube en verre entouré d'un aimant.

En passant par le champ magnétique, les hydrophobines qui contribuent aux éruptions de mousse sont neutralisées. D'habitude, les brasseries ajoutent du houblon pour arriver à ce genre d'effet calmant, mais trop de houblon a tendance à accentuer l'amertume de la boisson. Grâce aux aimants, le houblon est beaucoup plus efficace en tant qu'agent anti-mousse.

Pendant les tests, les brasseurs qui ont utilisé les aimants ont eu besoin de beaucoup moins de houblon pour réduire les excès de mousse. Cette découverte pourrait potentiellement leur faire économiser de l'argent.

Newsletters

Écouter du rap et boire du café amélioreraient votre conduite

Écouter du rap et boire du café amélioreraient votre conduite

Un lien a été établi entre ces deux facteurs et le temps de réaction au volant.

Cinq podcasts pour voyager dans l'espace

Cinq podcasts pour voyager dans l'espace

Parce qu'il n'y a pas de raison pour que Thomas Pesquet soit le seul à quitter notre atmosphère.

Derrière Thomas Pesquet, le travail de l'ombre des petites mains de la mission Alpha

Derrière Thomas Pesquet, le travail de l'ombre des petites mains de la mission Alpha

Les douze expériences françaises que l'astronaute réalisera sur l'ISS sont le fruit de deux ans d'un travail effectué par des dizaines de personnes, et d'une synergie sans faille entre différents corps de métier. Malgré le Covid et ses contraintes.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters