MondeCulture

Corée du Nord: après le film de Seth Rogen, c'est le prochain Steve Carell qui ne se fera pas

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 18.12.2014 à 11 h 18

Repéré sur The Hollywood Reporter

«Triste journée pour l'expression artistique», a tweeté mercredi l'acteur Steve Carell. La production du film Pyongyang, dont il tenait le rôle titre, a été annulée juste quelques heures après la décision de Sony Pictures de ne pas sortir L'Interview qui tue en salles après les menaces de hackers que certains disent aux ordres de la Corée du Nord.

Le film Pyongyang, un «thriller paranoïaque» sur un occidental accusé d'espionnage en Corée du Nord, devait être réalisé par Gore Verbinski et était tiré du roman graphique du Québécois Guy Delisle. Le début du tournage était prévu pour mars 2015, mais les studios New Regency ont préféré tout arrêter, rapporte The Hollywood Reporter, par peur de s'exposer au genre de menaces et attaques subies par Sony Pictures.

Le piratage et la diffusion d'emails privés et de films non encore sortis pourrait coûter des centaines de millions de dollars à Sony, et les autres studios veulent à tout prix éviter ce genre de catastrophe financière.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte