Economie

Tout le monde déteste Roissy CDG

Quentin Girard, mis à jour le 31.10.2013 à 18 h 30

... ou presque

Rarement un papier avait fait autant réagir sur Slate. Le billet d'humeur de Jacques Attali contre l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle a déchaîné les passions. Une soixantaine de commentaires ont été publiés, souvent très fournis. Le constat, pour la majorité des commentateurs, est presque sans appel: il faut revoir de fond en comble l'organisation du premier aéroport français.

Que faut-il changer?

  • L'accueil du personnel:

C'est sans doute le personnel qui recueille le plus de critiques. Pour Chris.paris, «l'accueil du personnel de sécurité très agressif m'a surpris 2 ou 3 fois surtout si vous passez par la ligne VIP, la pire de toute. «prends ton bac et repose-le là, tout de suite !»... Le Monsieur fait 2 m de haut, que je ne souhaite croiser ni là, ni ailleurs tard le soir...». Selon Guesswhatfr, les queues sont immenses au départ et à l'arrivée pour passer les contrôles «avec seulement un voire deux fonctionnaires au contrôle des passeports. L'amabilité des personnels est très insuffisante. Il faut mieux ne rien avoir à demander!» Maria-Ludovica nous livre son témoignage:

«Actuellement je suis souvent à Paris pour des raisons de santé et, ne pouvant plus jouir des services de Meridiana airlines qui se servait du terminal 3 - paradoxalement le plus «oublié» et en même temps le plus agréable des terminaux de Roissy - je suis obligée d'utiliser Air France. Rien à dire pour ce qui est du personnel de vol mais l'organisation à terre...il vous suffira de savoir que l'assistant (je voyage avec l'assistance pour personnes à mobilité réduite) m'a laissé à l'extérieur d'une sortie secondaire, debout et au froid, à attendre le minibus qui est arrivé après une dizaine de minutes.

  • La saleté:

Pour Chris.paris, l'aéroport est «assez sale», encore plus le soir. Pour PML, «même Lagos est plus propre...». La propreté dans les toilettes est aussi souvent mise en cause.

  • L'attente des bagages:

Selon El Gato, «c'est à Roissy que l'on attend le plus ses bagages».

  • L'attente des taxis:

Toujours El Gato: «on doit parfois attendre 5 ou 10 minutes avant que le premier taxi ne se pointe, alors que, si j'ai bien compris, il y a en permanence des centaines de taxis stockés dans une base arrière près de l'aéroport qui piaffent en attendant le client».

  • Les zones d'enregistrement trop étroites:

Pour Guesswhatfr, un des grands problèmes sont les «zones d'enregistrement très étroites où l'on se marche dessus (T A1 A2 A3 A4) entre les passagers qui s'enregistrent et les passagers qui arrivent, avec en plus les gens venus là pour les accueillir également...»

  • Le RER:

Pour Guesswhatfr, qui décidément a dressé à une longue liste, il n'y a pas «de trains spéciaux directs vers Paris Centre. Les RER sont sales si l'on compare par exemple avec l' airport express de Hong Kong qui vous dépose en 20 minutes au coeur de Hong Kong pour 9 euros (90 HKD) ».

  • Les services de douane et d'immigration:

Selon VinceVN, «les services d'immigration et de douane sont indignes d'une nation moderne. Les deux agents mentionnés dans l'article sont hélas vrais. Deux malheureux fonctionnaires et deux guichets pour des milliers de passagers. Par contre, les policiers et militaires en patrouille sont omniprésents».

Même constat du côté de chez Guesswhatfr: «en plus de 25 ans de voyages internationaux, je n'ai été contrôlé qu'un fois (car j'avais un carton avec un échantillon)... par contre l'omniprésence d'hommes en arme, mitraillette à la main, on ne voit ça qu'en France et pas seulement à l'aéroport. Même en Chine, on a l'impression d'être dans un pays plus libre car la présence policière est bien moindre».

A cette liste, les commentateurs ajoutent les magasins, la restauration, l'absence de WIFI gratuit...

A qui la faute?

La société ADP ne gérant pas tout à l'aéroport, les commentateurs se sont demandés qui devait être vraiment blâmé. Pour sandream, qui juge l'article inexact et rempli de clichés, «pour l'attitude de la PAF envers des touristes étrangers respectables, ce n'est pas ADP le responsable mais le ministère de l'Intérieur. Quant aux business lounges, pour avoir la chance de les fréquenter professionnellement, le problème vient des compagnies, celui d'Air france est indigent (comme toutes les compagnies européennes) alors que celui d'Emirates est très agréable, pour citer deux exemples à CDG».

Dock remarque ainsi également «qu'en ce qui concerne l'immigration, cela ne peut pas être pris en compte dans l'évaluation des terminaux puisque c'est très dépendant des lois et pratiques des autorités du pays». Pour éricalexandre, «en ce qui concerne les transports, ces derniers sont gerés par la region Ile-de-France, la RATP, la SNCF et non pas par ADP. Pour information, des pauvres banlieusards prennent ces transports d'une autre époque tous les jours mais tout le monde s'en fout. Pourquoi un passager devrait avoir un transport meilleur que les autres alors que se sont les autres qui paient ces infrastrutures avec leurs impots locaux?»

Les aéroports à imiter:

Pour de nombreux commentateurs, il faut aller chercher du côté de l'Asie et des aéroports de Singapour ou de Hong-Kong pour trouver les exemples à suivre. La qualité d'accueil du personnel y est louée. Ainsi pour o-l-i-v-i-e-r, «pour repartir de Hong-Kong, par exemple, on peut enregistrer son vol et ses bagages à un comptoir aérien situé dans l'équivalent local de leur Gare du Nord, libre à nous ensuite de terminer sereinement notre visite de la ville ou d'y faire un peu de shopping». Pour Guesswhatfr, décidément, «je pense que nos responsables ADP seraient bienvenus d'ouvrir enfin les yeux, et de voir ce qui ce fait de mieux ailleurs (Hong-Kong, Singapour...)»

VinceVN renchérit:

Je voyage énormément entre l'Asie et l'Europe. Et malheureusement, cet article est en dessous de la vérité. Le choc est rude, lorsque l'on vient de Singapour, de Hong Kong, Pékin, Kuala Lumpur ou Bangkok».

Olivier de Bretagne, comme d'autres commentateurs, tient à citer «Kuala Lumpur comme l'une des plateformes les plus agréables à fréquenter… »

Vive Roissy-Charles de Gaulle

Dans cet océan de mécontents, certains s'élèvent contre la pensée unique du jour. Silers estime ainsi que tous ces commentaires relèvent d'une minorité de gens favorisés. «En ces périodes de restrictions budgétaires, il faut faire des choix. La climatisation dans un aéroport, permettez-moi de considérer que c’est loin d’être un investissement d’avenir…»

Stephmd07 tient à défendre le RER, «à Paris, pour 10 euros seulement, le RER B vous emmène de Paris centre à CDG en 25 minutes. Qui dit mieux pour un transport en commun pas cher et peu consommateur en CO2?» De plus, pour BPMD, «pour répondre aux personnes qui parlent du RER comme un point négatif, je tiens à rappeler que beaucoup d'aéroports en Europe (ex: Lisbonne) n'ont pas de connexion par train ou métro avec la ville qu'ils sont sensés desservir. Par ailleurs, CDG est également une gare TGV notoire et en 2012 un service express direct reliera l'aéroport à la Gare de l'Est».

Pcamus trouve Roissy très fonctionnel. «Avez-vous arpenté Francfort? Passé la sécurité à Londres ou attendu vos bagages? Avoir une correspondance à Roissy est quand même plus confortable qu'à Atlanta ou à Dallas». Pierre56 en rajoute une couche: «Essayez donc d'entrer dans le lounge star alliance à Atlanta si vous avez oublié votre carte et que vous n'avez que votre billet avec vous pour justifier de votre statut. Vous verrez que pour ce qui est de l'amabilité, les Américains sont à cent lieues plus désagréable que l'hotesse Air-france...»

Selon samdream, «CDG est bien à la ramasse comparé aux aéroports d'Asie du Sud-Est et du Moyen-Orient mais pour le reste, il est dans la norme de l'amérique du Nord et de l'Europe. Premièrement, CDG est assez hétéroclite dans sa qualité. S'il est vrai que le Terminal1 est hideux et mal organisé, le Terminal2 et notamment les E et F sont relativement bien organisés, propres et les files d'attente sont bien moins longues qu'il y a quelques années».

Franzye dit travailler à ADP et tient à défendre son aéroport:


Roissy reçoit une très grande majorité de touristes avec la quantité de voyageurs que cela implique (5e aéroport mondial en capacité l'année dernière) et les comportements qui vont avec! Le respect n'est pas au rendez vous et tous les équipements cités en panne, sales ou vétustes ne sont pas abîmés par les agents d'ADP. Nous faisons réparer ou nettoyer des équipements et ils sont dégradés dans la minute, les escaliers sont arrêtés par les passagers eux-mêmes qui veulent savoir à quoi sert le petit bouton rouge ou se coincent avec des chariots contenant 10 bagages empilés». (…) Notre professionnalisme n'est peut-être pas à la hauteur et nous avons la malchance d'être en France ou tant de choses ne vont pas, ou tant de râleurs et de chroniquement insatisfaits voient le jour. Peut-être devrions-nous mettre gratuitement à disposition dans nos aérogares des tablettes de prozac et de viagra ».

Comparer Roissy aux aéroports asiatiques flambants neufs, ajoute Lamba de Roissy c'est comparer une Rolls dernier modèle à une DS:

Vous citez le site sleepinginairports.net comme référence. Le principe de ce site est de donner les bons plans pour dormir à l'œil dans un aéroport.?Il se définit ainsi : « Pourquoi gaspiller de l'argent pour une nuit dans un hôtel d'aéroport quand un matelas gonflable sur le sol d'un terminal est gratuit? Pour sûr, cela peut sembler limite et dégradant au début, mais lisez et vous découvrirez bientôt une communauté du voyage, qui depuis 13 ans a partagé ses expériences de nuit en aéroport et conseils de voyage entre « dormeurs d'aéroport » du monde entier».?Voyagez-vous ainsi Monsieur Attali ?

Je pourrai reprendre chacune de vos assertions pour en démontrer les limites. Je n'en prendrai que quelques-unes: « Seuls quelques SDF semblent trouver du plaisir aux sièges, rares, sales et inconfortables qu'on ose proposer aux voyageurs". Cela doit faire longtemps que vous ne vous êtes pas assis dessus car ils ont presque tous été changés récemment après des tests auprès des passagers. Autre point que vous évoquez, la signalisation. Tous les panneaux ont été changés en 2008. L'avez-vous seulement remarqué ??« On dépense à Roissy des fortunes pour des choses inutiles », dites-vous. La rigueur intellectuelle oblige à donner des exemples. Accordez-moi que vous avez plus écrit de mémoire que sur la base d'un constat récent. Si j'osais, je vous proposerai de venir visiter Roissy ensemble pour vous permettre de juger objectivement. Les conditions du transport aérien changent à un rythme très rapide.

A commencer par les règles de sûreté qui ont évolué lourdement tous les 3-4 ans ces 10 dernières années, imposant des changements fondamentaux dans des bâtiments prévus pour les conditions d'exercice d'un autre âge. Ce manque de souplesse, il est injuste d'en rendre responsable les dirigeants d'aujourd'hui. Cela ne fait que peu de temps que l'on demande à ADP de s'investir dans le service aux passagers (considéré comme l'apanage des compagnies jusqu'alors) pour offrir une prestation modernisée. Personne ne peut nier qu'il le fait avec une ardeur redoublée.

Dans les années 80, lorsque le Roissy actuel a été dessiné, vous étiez aux affaires. En intervenant ainsi aujourd'hui, vous me faites penser à un père qui dirait à son fils qu'il est moche.

En conclusion, pour essayer de mettre d'accord les détracteurs et les laudateurs, Aichitan estime que «bien sûr, CDG remplit sa fonction de base, qui est d'accueillir les voyageurs en sécurité, et de faire décoller et atterrir les avions. Mais aujourd'hui, dans une économie mondialisée, où le voyageur n'est plus représentant d'un groupe privilégié, mais client d'un moyen de transport accessible au plus grand nombre (c'est à dire populaire), cela ne suffit plus».

Quentin Girard

Image de une: A Roissy. REUTERS

Quentin Girard
Quentin Girard (75 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte