Culture

Le drame du passage des vieilles séries en 4:3 au 16:9: l'exemple navrant de «Buffy contre les vampires»

Repéré par Andréa Fradin, mis à jour le 16.12.2014 à 19 h 25

Repéré sur The Verge, The Daily Dot

En fait, il fait nuit.

Joss Whedon n'est pas content. Le réalisateur de l'adaptation ciné de The Avengers, de la série tout aussi inspirée du comics Marvel Agents of S.H.I.E.L.D., et bien sûr, du cultissime Buffy contre les vampires, ne veut pas, justement, qu'on touche à son précieux.

Les premiers épisodes de la série ont été tournés dès 1997 en format 4:3, avant de basculer en 16:9 de la 4e à la 7e et ultime saison. Or la Century Fox, qui distribue Buffy contre les vampires, semble avoir décidé de remasteriser l'intégralité en 16:9, indique Vox, «ruinant ainsi la série, poursuit le site américain. Il n'y a pas d'autres façons de le dire.»

Diffusés depuis cet été sur une chaîne câblée américaine intitulée Pivot, raconte The Daily Dot, ces épisodes remaniés ont surtout attiré l'attention du public et des fans de la série ces derniers jours. Jusqu'à aboutir à un tweet agacé de Joss Whedon, qui n'a visiblement pas été consulté par la Fox:

Comme l'explique de façon limpide le réalisateur dans son tweet,«Buffy a été tourné en 4x3 parce que les téléviseurs étaient faits comme ça.» Du coup, le basculer «en 16:9 n'a aucun sens [...]». Non par principe ou coquetterie. Ou en raison d'une passion bizarre pour le 4:3 en tant que tel. Mais parce que changer ce format implique de changer les plans que Whedon et ses compagnons (car le réalisateur ne s'est pas chargé de tous les épisodes) ont choisi de mettre à l'écran.

Ce qui, d'un point de vue artistique, revient un peu à balancer un pot de peinture sur une toile. Quiconque un peu habitué au style de Whedon reconnaît tout de suite sa patte, notamment dans Buffy. Sans cet oeil, The Body n'aurait pas cette brutalité médico-légale, ou Hush ses plans cauchemardesques.

Pire: la décision de la Fox d'adapter Buffy aux écrans modernes a abouti à révéler des personnes qui étaient au départ hors cadre, révèle Vox.

Oups! A gauche de l'écran, apparaît une troisième personne jusque là hors cadre... Via Buffy HD

Ou à supprimer, ajoute The Verge, «le filtre qui donnait l'impression que  les scènes étaient tournées la nuit».

Résultat: une série pas franchement guillerette, dont l'intrigue principale consiste grosso modo à sauver perpétuellement le monde contre les forces du malin, se retrouve nimbée de lumière. Y compris quand les scènes comportent des vampires qui, par définition, ne supportent pas la lumière.

Bain de soleil pour Angel, le vampire à qui Joss Whedon a consacré une autre série éponyme. via Buffy HD

En d'autres termes, ce simple changement de format vient jusqu'à contredire l'histoire même de Buffy. Un blasphème en somme, auquel Joss Whedon s'était déjà confronté en 2003.

A l'époque, rappelle Vox, la Fox ressortait une série de DVD. Et le réalisateur avait glissé cette note dans le coffret:

«Les Buffy que moi (et d'autres) avont réalisé ont été cadrés pour des téléviseurs traditionnels. Ajouter de l'espace sur les côtés pour tenter de paraître plus cinématographique trahirait la mise en scène même que j'essayais de créer. Je suis un puriste, et voici la manière la plus pure de regarder Buffy [...]»

Il n'y a pas si longtemps, c'est la série The Wire qui a subi les mêmes atteintes. Passant là encore de 4:3 au 16:9 et provoquant, là encore, la colère des fans. Pour sensiblement les mêmes raisons, expliquait alors The Vox: quand le 4:3 donnait l'effet d'une certaine intimité, le passage en 16:9 rendait la série un peu moins réaliste, «un peu trop épique».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte