Culture / Monde

Les nouveaux bureaux new-yorkais du magazine Vogue sont infestés de rats

Temps de lecture : 2 min

Le One World Trade Center, en juillet 2014. REUTERS/Carlo Allegri
Le One World Trade Center, en juillet 2014. REUTERS/Carlo Allegri

Les rats et les cafards new-yorkais ne discriminent pas: ils s'attaquent aussi bien aux immeubles miteux qu'aux restaurants chics. Une étude récente a révélé que la moitié des restaurants de l'Upper East Side, un des quartiers les plus chers de la ville américaine, étaient infestés de rats. En 2007, un café pâtisserie qui a créé un dessert à 25.000 dollars (avec du chocolat, de la truffe et de l'or), a été temporairement fermé lorsque les inspecteurs de la mairie y ont trouvé «une souris, des déjections de rat à plusieurs endroits, des mouches et plus de cent cafards vivants».

Depuis plusieurs semaines, c'est un autre temple du glamour qui est envahi par les rongeurs: le magazine Vogue.

En novembre, la rédaction du mensuel a en effet quitté ses bureaux de Times Square pour s'installer au One World Trade Center, le gratte-ciel qui a remplacé les tours jumelles. Tous les magazines Condé Nast, dont le New Yorker et Vanity Fair, devraient aussi s'y être installés d'ici février. Mais le déménagement de Vogue a particulièrement attiré l'attention: tout pouvait être suivi sur Instagram, avec des photos de mannequins qui «aident» à déplacer des cartons. Certains blogs se sont extasiés: avec Vogue, même les déménagements sont glamour!

Mais les paillettes sont rapidement retombées: dès l'arrivée dans les nouveaux locaux, des rats ont pointé leur museau.

Plus de deux semaines plus tard, le New York Daily News rapporte que le problème ne s'est pas amélioré. Anna Wintour, la rédactrice en chef du magazine, refuse pour l'instant de mettre les pieds dans son bureau. Plusieurs employés ont retrouvé des crottes de souris sur les claviers de leurs ordinateurs, et chacun a été avisé de ne pas manger au bureau pour ne pas attirer les rongeurs.

En novembre, le site Radar rapportait que des rats avaient élu domicile dans le fameux placard à accessoires de Vogue. «Il y avait des crottes partout sur le sol, et les boîtes à chaussures avaient été mâchouillées par les rongeurs», avait révélé une source anonyme.

Ces mésaventures amusent beaucoup la presse. Le quotidien britannique The Independent a publié une juxtaposition de photos qui souligne les ressemblances entre Anna Wintour et un rongeur, accompagné d'un titre sur la soudaine déchéance du magazine: «du tapis rouge aux déjections de rats».

Slate.fr

Newsletters

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Au Brésil, des salles vides pour un film qui est pourtant le plus gros succès du moment

Les entrées de «Rien à perdre», biopic du fondateur de l'Église universelle du Royaume de Dieu, battent des records. Mais presque aucun spectateur ne va voir le film.

Pour protester contre l'élitisme d'un projet culturel, des artistes construisent une fontaine composée de 240 pénis

Pour protester contre l'élitisme d'un projet culturel, des artistes construisent une fontaine composée de 240 pénis

À l'intérieur de l'oeuvre? Des toilettes publiques qui actionnent la fontaine lorsque quelqu'un tire la chasse d'eau.

Cannes 2018, jour 11: derniers feux de la Croisette et fils conducteurs

Cannes 2018, jour 11: derniers feux de la Croisette et fils conducteurs

Après la présentation des derniers films sélectionnés au Festival, vue d’ensemble sur certaines tendances d’une édition globalement réussie.

Newsletters