Culture

Le trailer du septième épisode de Star Wars a failli ne pas être diffusé

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran. Disney
Capture d'écran. Disney

Le trailer de Star Wars épisode VII: Le Réveil de la Force a failli ne jamais voir le jour, si l'on en croit le PDG de Disney, Bob Iger.

Variety raconte ainsi que le réalisateur, J.J. Abrams, est connu pour vouloir garder secret ses rushes.

«Mais la fanbase enragée de Star Wars a poussé Disney à présenter une brève introduction de ce à quoi le film pourrait ressembler.»

«Je n'arrêtais pas de dire à J.J. Abrams que c'était un film à 4 milliards de dollars», raconte Bob Iger. Précisons que ce n'est pas le budget du film, mais le prix pour lequel Disney a racheté la franchise à Lucasfilm, la société de George Lucas, en octobre 2012.

«Nous devons traiter ceci d'une façon très spéciale. C'est un privilège incroyable et une incroyable responsabilité de prendre un joyau et de la traiter d'une façon qui soit respectueuse de son passé mais qui puisse aussi l'amener dans son futur.»

Pour l'instant, c'est plutôt réussi. Sorti le vendredi 28 novembre, ce trailer de 88 secondes (dont 39 d'images du film) a été vu plus de 110 millions de fois, estime Bob Iger.


Le film, lui, devrait sortir en salles le 15 décembre 2015. D'ici là, George Lucas se décidera peut-être à jeter un œil sur les premières images. Dans un entretien avec Page Six, le créateur de la saga a déclaré n'avoir toujours rien regardé.

Slate.fr

Newsletters

Les talons hauts, une histoire de pouvoir

Les talons hauts, une histoire de pouvoir

Jadis, les hommes portaient des talons pour marquer leur rang social. Aux pieds des femmes, l’étiquette est passée de «puissant» à «sexy». Et finalement, cela revient au même.

Ode au spoiler (même pour «Game of Thrones»)

Ode au spoiler (même pour «Game of Thrones»)

Connaître un événement majeur ou la fin d'une œuvre ne gâche rien, bien au contraire, répondent spécialistes du récit et psychologues.

Les squelettes de dinosaures s'arrachent partout, sauf en France

Les squelettes de dinosaures s'arrachent partout, sauf en France

Devant l’engouement des particuliers pour ces fossiles préhistoriques, nombre de paléontologues s’inquiètent de perdre la trace de ces trésors scientifiques.

Newsletters