Tech & internet

Instagram n'est pas plus gros que Twitter. Il est différent

Will Oremus, traduit par Andréa Fradin, mis à jour le 11.12.2014 à 12 h 25

La rapide croissance d'Instagram est une histoire à part entière, mais la presse spécialisée l'a instantanément verrouillée sur un angle bien plus juteux: «Instagram est désormais plus gros que Twitter».

Instagram and other Social Media Apps  par jasonahowie | FlickR licence cc by

Instagram and other Social Media Apps par jasonahowie | FlickR licence cc by

Facebook n'est plus cool. Vous savez ce qui est cool désormais? Instagram. La plateforme de partage de photos, acquise par Facebook pour 1 milliard de dollars en 2012, a annoncé ce 10 décembre que 300 millions de personnes utilisaient désormais le site chaque mois. Ce chiffre était de 200 millions il y a tout juste 9 mois –un taux de croissance stupéfiant pour un service déjà important.

Cela reste toujours plus petit que Facebook, mais Instagram touche une audience plus jeune, comprenant les ados qui voient désormais Facebook comme le réseau social de leurs parents. Pour eux, Instagram semble plus privé et personnel, et le côté flippant de la marque Facebook en tant que telle n'a visiblement pas encore entaché cette impression.
Ou, comme le patron d'Instagram Kevin Systrom l'a formulé avec beaucoup de tact dans une interview au Wall Street Journal:

«Instagram peut aider à poursuivre l'implication de générations d'individus qui ne sont peut-être pas encore sur Facebook.»

On verra bien si Instagram peut garder son cachet alors qu'il accélère son investissement dans la publicité, qui est toujours à l'état embryonnaire.

«Nous devons être un centre de profit afin de vraiment devenir un actif précieux pour Facebook», a admis Systrom. Pour le moment néanmoins, la stratégie de Mark Zuckerberg qui consiste à gérer Instagram comme une activité distincte semble être assez perspicace.

La rapide croissance d'Instagram est une histoire à part entière, mais la presse spécialisée l'a instantanément verrouillée sur un angle bien plus juteux: «Instagram est désormais plus gros que Twitter» a fait les gros titres partout, de CNBC à Re/Code, en passant par le New York Times.

«Les comparaisons sont odieuses», m'a un jour confié quelqu'un de plus intelligent que moi. Elles peuvent certainement être trompeuses.

Instagram est certes plus gros que Twitter si l'on jette un oeil uniquement sur les utilisateurs actifs par mois –Twitter en compte 284 millions au dernier comptage. Les «MAU», comme on les désigne, est l'une des mesures utiles pour déterminer la taille d'un réseau social. Mais ce n'est pas la seule. D'autres pourraient inclure le temps que les utilisateurs passent sur le réseau, le nombre de contenus qu'ils y postent, et le nombre de personnes qui voient ce contenu. Examinez cela et il devient rapidement impossible de dire qui d'Instagram ou de Twitter est le plus gros.

Twitter, bien plus que tout autre plateforme de réseaux sociaux, a souffert de la fixette de l'industrie des nouvelles technologies sur ses utilisateurs actifs par mois, comme je l'ai déjà expliqué par le passé.

Les investisseurs revendent leurs actions à chaque fois que la croissance de ce chiffre est décevante. Le problème pour Twitter est clair: les nouveaux arrivants trouvent le site intimidant et qu'il est difficile de s'y intégrer, et cela ne mène pas à une utilisation occasionnelle.

L'autre versant de ce problème est que les utilisateurs réguliers de Twitter sont absolument obsédés par le réseau, et cela comprend un énorme nombre de personnalités très influentes du sport, du divertissement, de la politique et des médias. Leurs tweets créent l'événement bien au-delà de Twitter, bien plus que de messages Facebook ou Instagram, ou de conversations privées sur Whatsapp ou Snapchat. Le résultat de tout cela est qu'un tweet donné peut atteindre des ordres de grandeur, en termes de gens affectés, bien plus importants qu'un post Instagram. Ce qui inclut des millions de gens qui ne se sont jamais inscrits sur Twitter. Les MAU ne reflètent pas cela.

Dans l'industrie des médias, cela pourrait être reflété par une mesure comme le nombre d'impressions, ou le nombre de visiteurs uniques par mois (MUV). Les réseaux sociaux n'ont pas l'habitude de communiquer là-dessus. Mais le patron de Twitter Dick Costolo a commencé à encourager les analystes de l'entreprise dans cette direction. Et a révélé le mois dernier que 500 millions de personnes visitent Twitter chaque mois, sans s'y logguer, et que les tweets font l'objet de quelques 185 milliards de vues chaque trimestre.

Je n'ai pas de chiffres comparables pour Instagram, mais je crois que Twitter les pulvériserait sur les deux tableaux. De même, Twitter génère presque 500 millions de tweets chaque jour, contre 70 millions de photos et vidéos publiées au même rythme sur Instagram.

Donc, peut-on dire qu'Instagram est plus gros que Twitter? Non. C'est différent de Twitter. L'un est largement privé, l'autre largement public. L'un se focalise sur les photos, l'autre sur les idées. Ils sont tous les deux très populaires et ils continuent tous les deux à croître.

En ce moment, Instagram accumule les nouveaux utilisateurs bien plus vite. C'est important, mais il faut aussi noter que cela est en grande partie le produit de la première tentative agressive d'Instagram de s'étendre à l'international. Le Wall Street Journal affirme que 210 millions de ses quelque 300 millions d'utilisateurs sont désormais en dehors des Etats-Unis (comparés aux seuls 120 millions de mars), ce qui sous-entend que la part du lion de sa récente expansion vient de l'extérieur de son marché initial. Twitter joue à l'international depuis bien plus longtemps, ce qui lui laisse donc moins de cibles faciles à sa portée.

En bref, la croissance d'Instagram est impressionnante, mais ne justifie pas de nouvelles lamentations au sujet de Twitter.

 

Will Oremus
Will Oremus (151 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte