Partager cet article

Les régimes et cures detox sont des arnaques

Green spinach and kale protein smoothie  / Robert Gourley via Flickr CC License By

Green spinach and kale protein smoothie / Robert Gourley via Flickr CC License By

Scientifiquement, il n'est pas possible de «detoxifier» son corps.

Impossible d'être une star féminine hollywoodienne de nos jours si vous n'adhérez pas à un quelconque «régime detox» ou «detox jus verts». L'idée de ces régimes, qui peuplent également les pages des magazines féminins français, est de «purifier» son corps de l'intérieur via des techniques qui consistent généralement à jeûner ou ne pas manger d'aliments solides pendant un certain temps, ou à ne se nourrir que de jus de légumes.

Or, explique le Guardian, «l'idée qu'il est possible de vider son système de ses impuretés et laisser ses organes propres comme des sous neufs et au taquet est une arnaque. C'est un concept pseudo-médical créé pour vous vendre des choses».

Le journal britannique a interrogé un professeur de médecine de l'université d'Exeter, qui précise:

«Soyons clair. Il y a deux types de detox, l'un est respectable, l'autre non.»

La detox respectable, c'est celle des centres de désintoxication ou des hôpitaux qui aident les malades accros à la drogue à décrocher. 

«L'autre, c'est le mot confisqué par des entrepreneurs, et des charlatans pour vendre des traitements bidons censés vider votre corps de toutes les toxines qu'il est censé avoir accumulé.»

Comme l'expliquait en effet un reportage de France 5 du début de l'année, la detox est avant tout un business, avec ses livraisons de jus, ses shampoings, ses cures, ses retraites ou randonnées... Il existe même des «patches pour pieds» censés absorber nos toxines pendant notre sommeil, avec en guise de preuve la couleur marron du patch après une nuit de sommeil: une arnaque totale, décortiquée dès 2012 par Sciences et Avenir. Le magazine a exposé les patchs à la chaleur, l'air libre et l'eau distillée, et le patch a viré au noir dans le dernier cas: 

Conclusion: l'eau contenue dans la sueur fait noircir les patchs plus sûrement que les «toxines» qu'ils sont censés avoir absorbées!

 

Nos corps ont déjà leurs propres instruments (reins, foie, poumons...) pour éliminer nos toxines -sans quoi nous serions morts ou à l'hôpital, précise le professeur au Guardian. «On ne connaît pas de façon -certainement pas de traitement detox- de faire en sorte que quelque chose qui fonctionne parfaitement bien dans un corps fonctionne mieux», conclut-il.

En 2009, une association scientifique britannique avait étudié 15 produits estampillés «detox», rapportait à l'époque la BBC. Un pharmacien qui a participé expliquait: 

«Le minimum que ces vendeurs de produits detox devraient pouvoir faire, c'est donner une compréhension claire de ce qu'est la detox et une preuve que leur produit fonctionne effectivement. Les gens que nous avons contacté n'ont pu faire aucune de ces deux choses.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte