Parents & enfants / Monde

Aux Etats-Unis, plus de 300 jeunes filles ont pour prénom «Abcde»

Temps de lecture : 2 min

3-D Alphabet / Nina Stössinger via Flickr CC License By
3-D Alphabet / Nina Stössinger via Flickr CC License By

Oui, vous avez bien lu. 328 jeunes filles se prénomment Abcde aux Etats-Unis. Selon le site Vocativ, qui a consulté les registres de la sécurité sociale américaine, elles sont nées entre 1990 et 2014 mais seulement 11 sont déjà majeures. Leur âge médian est de 7 ans et demi. Un pic de Abcde a été enregistré en 2009, avec 32 nouveaux-nés prénommés ainsi.

Le prénom se prononce «Ab-si-dii» ou «ab-seuh-dii».

Cependant, les parents des Abcde n’ont pas simplement pris les cinq premières lettres de l’alphabet parce qu’ils manquaient d’inspiration ou n’avaient pas réfléchi au prénom de leur fille avant de l’enregistrer à l’état civil.

Selon Vocativ, il s’agit d’un prénom d’origine hawaïenne, ou plutôt d’une transposition de celui-ci, puisque l’alphabet hawaïen n’inclut pas les consonnes b, c et d. Un site américain suggère même un grand nombre de surnoms ou variantes d’Abcde.

En dehors d'Hawaï, on trouverait les Abcde au Nouveau Mexique et dans les familles latino-américaines. La véritable origine et le sens de ce prénom restent mystérieux...

Newsletters

Un homme fait la morale à une mère après avoir volé sa voiture avec son enfant dedans

Un homme fait la morale à une mère après avoir volé sa voiture avec son enfant dedans

Il ne s'était pas rendu compte qu'un enfant était assis à l'arrière du véhicule.

Faut-il sauver son couple à tout prix?

Faut-il sauver son couple à tout prix?

«Je ne sais plus s'il faut se battre pour sauver mon couple et cette future famille.» Floriane, 38 ans, est tombée enceinte et a décidé de garder le bébé contre l'avis de son compagnon. Elle vit aujourd'hui une réelle opposition entre ses désirs...

Écoles et Covid: les compromis à faire pour éviter une troisième vague

Écoles et Covid: les compromis à faire pour éviter une troisième vague

Le contexte épidémique français, ainsi que l'émergence d'une nouvelle souche britannique du SARS-CoV-2, doivent nous inciter à prendre des mesures fortes concernant les établissements scolaires.

Newsletters