Partager cet article

CycloCable, le seul ascenseur à vélo du monde

Le vélo est un excellent moyen de transport pour se rendre au travail. Plus sain. Plus écolo. Moins cher. Sauf si votre parcours croise une colline en forte pente, auquel cas vous aurez tendance à prendre le bus…

A Brubakken Hill, un quartier de la ville de Trondheim en Norvège, les habitants n’ont pas ce problème puisque depuis 1993 un Trampe, un ascenseur à vélo qui permet de gravir une cote sans descendre de selle, a été installé.

Pour l’utiliser, il suffit de poser le pied droit sur un petit plateau qui sort d’un rail disposé le long du bord de route. La plateforme monte le long de la cote et pousse le cycliste jusqu’en haut. Jusqu’à six cyclistes peuvent utiliser le Trampe en même temps.

Trample bicycle lift, Alan Ford via Wikimedia Commons

Trampe est le premier et, à ce jour, le seul ascenseur à vélo en service dans le monde. En 2013, il a été rénové par une entreprise française spécialiste du transport par câble, SKIRAIL, et a pris à cette occasion le nom commercial de CycloCable. L’entreprise espère signer des contrats dans les villes d’Europe, des Etats-Unis, du Canada et de l’Asie de l’est pour installer des ascenseurs à vélo, mais jusqu’à présent le marché n’a toujours pas décollé en raison du manque de budget alloué aux infrastructures cyclistes. L’installation du CycloCable coûte environ 2.800 dollars par mètre, et peut permettre des ascensions jusqu’à 500 mètres. 

 

 

Bicycle lift in Trondheim / HuBar via Wikimedia Commons

 
Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte