Tech & internet

Aujourd'hui est un jour triste: le Clip Art de Microsoft Office est mort

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran - Microsoft Office
Capture d'écran - Microsoft Office

Winamp est mort. Google Reader est mort. Mais la perte d'aujourd'hui est presque trop dure à supporter. Microsoft a annoncé qu'il allait tuer Clip Art. La vague d'émotions (que Google Wave repose en paix, au passage) est dure à contrôler.

Microsoft va donc remplacer la bibliothèque Clip Art par une intégration d'images à partir de Bing, ce qui devrait permettre aux utilisateurs d'Office Suite d'intégrer facilement des photos et des images avec une licence Creative Commons dans leurs projets et documents. Comme l'explique Microsoft (dans un post de blog depuis supprimé):

«La bibliothèque d'image et Clip Art d'Office.com ont fermé. L'usage de la bibliothèque d'images d'Office a décliné d'année en année car les utilisateurs vont de plus en plus sur les moteurs de recherche.»

Mais c'est dur de dire au revoir à ces petites images vectorielles qui allaient parfaitement dans nos premières présentations et nos premiers rapports. Elles ajoutaient un peu de légéreté et de la variété les premières années, avant d'être ensuite utilisées de manière ironique.

Peut-être que l'usage de Clip Art avait bel et bien décliné au fil des années, mais dans nos cœurs, il est toujours là.

Lily Hay Newman Journaliste

Newsletters

Sur Wikipédia, les rédactrices sont victimes de harcèlement

Sur Wikipédia, les rédactrices sont victimes de harcèlement

Plusieurs contributrices ont déserté le site.

Le secret de Google pour réussir: piller les sites qu'il référence

Le secret de Google pour réussir: piller les sites qu'il référence

Le moteur de recherche publie allègrement leurs contenus et limite vos recherches à sa page.

La France se prépare à lutter contre les armes en 3D

La France se prépare à lutter contre les armes en 3D

Imprimées à domicile, elles sont intraçables et indétectables. Après les États-Unis, forces de l'ordre et industriels français s'emparent du sujet pour anticiper les dérives éventuelles.

Newsletters