Sciences

5h30 de décimales de Pi, lues par un personnage de Sesame Street

Temps de lecture : 2 min

De quoi devenir complètement cinglé. Que les mathématiques soient ou non votre tasse de thé, vous aurez forcément du mal à voir le bout de ces 5h30 et des poussières consacrées... aux décimales de Pi.

Comme vous le savez peut-être, ce nombre, que l'on désigne généralement par la valeur 3,14, a en réalité tout un tas d'autres chiffres après la virgule: son écriture décimale n'est pas finie (un petit aperçu ici). Du coup, un petit malin s'est amusé à compiler les 10.000 premiers chiffres venant après la virgule de Pi, en utilisant la voix très irritante d'un personnage de Sesame Street, la célèbre série américaine jouée principalement par des marionnettes. Ici, c'est le vampire «Count von Count» qui s'y colle, qui, comme son nom l'indique, a la manie de compter tout ce qui l'entoure.

Et ce n'est pas tant son décompte qui vous poussera à vous taper la tête contre les murs ou à bouffer votre clavier, mais bien davantage ses «HA HA HA», qui viennent ponctuer chacune des décimale. Si vous arrivez à tout écouter, on vous offre un bonus: la personne à l'origine de cette vidéo s'est aussi amusée à faire la même chose... avec un bon vieux téléphone à cadran:

Newsletters

Avons-nous vraiment besoin d'appareils dentaires?

Avons-nous vraiment besoin d'appareils dentaires?

L'orthodontie est censée prévenir toute une série de problèmes. Mais des spécialistes remettent en question la solidité des études capables d’étayer ses prétentions.

La NASA supprime ses appellations jugées «indélicates» et «offensantes»

La NASA supprime ses appellations jugées «indélicates» et «offensantes»

Certains surnoms donnés par l'agence spatiale américaine à ses découvertes scientifiques et faisant référence à des termes coloniaux ou racistes ne seront plus utilisés.

Le confinement a repoussé la réintroduction d'un papillon rare en Angleterre

Le confinement a repoussé la réintroduction d'un papillon rare en Angleterre

Un projet sur trois ans doit permettre à ce spécimen de déployer de nouveau ses ailes dans les forêts britanniques.

Newsletters