Monde

Un homme noir retenu par un policier du Michigan parce qu'il marche avec ses mains dans les poches et que ça «rend les gens nerveux»

Temps de lecture : 2 min

C'est ce qui ressort d'une scène étonnante filmée au portable.

Il fait peut-être un froid de canard à Pontiac, dans le Michigan, près de Détroit, dans le nord-est des Etats-Unis, mais si vous êtes un homme noir et que vous avez décidé d'aller faire un tour dehors, vous feriez mieux de ne pas garder vos mains dans vos poches. Ou alors vous prenez le risque d'être arrêté par la police parce que ce que vous faites rendent les gens nerveux.

Brandon McKean a publié sur sa page Facebook et sur YouTube une vidéo assez incroyable qui le montre en train de parler avec un policier blanc qui l'a brièvement retenu lors de Thanksgiving, jeudi 27 novembre, alors qu'il était allé faire un tour dehors.

«Vous étiez en train de marcher... vous rendiez les gens nerveux», répond l'officier de police quand Brandon McKean lui demande pourquoi il lui a demandé de s'arrêter.

«Parce que je marchais?», demande McKean, incrédule.

«Oui, ils ont dit que vous aviez vos mains dans vos poches», répond l'officier, qui commence alors à enregistrer la conversation sur son téléphone.

«Wow! Marcher avec les mains dans ses poches rend les gens nerveux au point d'appeler la police quand il neige dehors.»

«Oui», répond calmement l'officer.

Il lui demande ensuite, étant toujours un peu méfiant:

«Qu'est-ce que vous faites aujourd'hui?»

Visiblement, cela énerve McKean:

«Je marche, avec les mains dans mes poches.»

Et l'officier demande ensuite:

«Est-ce que cela vous gêne de me parler?»

«Un peu ouais», répond McKean, qui fait au passage référence à «tous ces problèmes avec la police au sein du pays».

Mais l'officier se défend:

«Nous avons eu beaucoup de cambriolages, donc je vérifie juste que tout va bien.»

McKean a ensuite publié la vidéo sur Facebook, accompagné de ce commentaire:

«On m'a demandé d'arrêter de marcher PARCE QUE J'AVAIS LES MAINS DANS MES POCHES... ETAT POLICIER [jeu de mots avec police d'Etat].»

Daniel Politi

Newsletters

Tout les sépare, mais le pape François et Emmanuel Macron ont beaucoup à se dire

Tout les sépare, mais le pape François et Emmanuel Macron ont beaucoup à se dire

Le président français fera, le mardi 26 juin, la visite traditionnelle au Vatican. Il cherchera à faire bénir son projet de relance européenne et le pape François tentera de convaincre la France de ne pas céder à la vague populiste et anti-migrants.

Trop éduquées, trop ambitieuses: les femmes mongoles ont du mal à trouver un mari

Trop éduquées, trop ambitieuses: les femmes mongoles ont du mal à trouver un mari

Avec le tournant des années 1990, les femmes ont eu accès à l'éducation: la pression culturelle demeure.

Une femme voilée sur quatre s'est déjà fait pousser sur une plateforme de métro à New York

Une femme voilée sur quatre s'est déjà fait pousser sur une plateforme de métro à New York

La Commission sur les droits humains de New York vient de publier un rapport sur les discriminations dont sont victimes certaines minorités.

Newsletters