Économie / Tech & internet

Plus de 5.000 dollars par mois: c'est ce que toucheraient les stagiaires de la Silicon Valley

Temps de lecture : 2 min

Pour les développeurs de la Silicon Valley, c’est Noël tous les mois. par Thibault J. | FlickR

Voilà de quoi motiver les jeunes gens tentés par l'apprentissage du code informatique: dans la Silicon Valley, les développeurs qui décrochent un stage ont droit à des salaires à nous faire «pleurer», écrit Betabeat.

Comptez 7.000 dollars par mois pour Google, 6.800 pour Facebook ou bien encore 6.000 pour Apple. Sans oublier les frais supplémentaires, également pris en charge: Google accorderait ainsi 9.000 dollars pour couvrir le loyer de ses stagiaires. Apple, 3.500.

Les chiffres sont néanmoins à prendre avec prudence. Compilés par Jessica Shu, une étudiante de 19 ans précisément en recherche d'un stage dans les nouvelles technologies, ils ne proviennent pas des entreprises citées en exemple, mais de différents témoignages d'anciens stagiaires. Par ailleurs, ils ne reflètent pas forcément la diversité des cas.

Le message original posté sur Facebook.

Sur le message initialement publié par Jessica Shu sur la page Facebook Hackathon Hackers, certains commentateurs observent ainsi que de tels salaires n'existent pas en dehors de la Baie de San Francisco ou de New York. Un autre souligne par ailleurs que la prise en charge des loyers n'est pas aussi considérable –mais reste néanmoins importante:

«Si vous vivez dans un périmètre de 50 miles, vous obtiendrez 2.000 dollars.»

Si ces montants ne sont pas directement confirmés par Google, Apple et compagnie, ils recoupent néanmoins l'estimation qu'en avait faite Bloomberg, en juillet dernier. A partir des données de Glassdoor, un site de recherche d'emploi, le média avait établi qu'en moyenne, les stagiaires obtenaient «4.000 euros par mois, avec logement et transports payés par les compagnies», écrivions-nous alors. Soit à peu près 5.000 dollars.

Si vous trouvez le montant excessif voir outrancier, Slate.com rétorque qu'au moins, le stagiaire n'est pas moins considéré qu'un autre employé de ces géants du web, également très bien lotis:

«Cela signifie que les entreprises à la pointe paient leurs stagiaires comme des employés normaux. Et vu le temps que nous passons à nous inquiéter des stages impayés, cela semble être une bonne chose.»

Ce ne sont pas les stagiaires français qui désapprouveront. Pour rappel, le minimum légal de rémunération est fixé à 436,05 euros en 2014.

Newsletters

Certains États paient les Américains pour qu'ils retournent au travail

Certains États paient les Américains pour qu'ils retournent au travail

Ils peuvent recevoir un chèque d'une valeur correspondant à plus de 1.700 euros.

À quel point l'industrie française dépend-elle de la Chine?

À quel point l'industrie française dépend-elle de la Chine?

Les manquements que la crise sanitaire a révélés peuvent laisser croire que nous sommes très dépendants du continent asiatique. Ce n'est pas le cas.

L'avenir des entreprises françaises en Algérie s'assombrit

L'avenir des entreprises françaises en Algérie s'assombrit

Le climat des affaires n'est pas au beau fixe pour la France sur le sol algérien. Mais cette tendance remonte à bien avant l'aggravation des tensions entre Paris et Alger, début octobre 2021.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio