Mais que se passe-t-il dans les locaux de Google à Londres?

Lightning Photo Wikimedia CC par Edward Aspera

Lightning Photo Wikimedia CC par Edward Aspera

Plusieurs Londoniens ont rapporté d’étranges manifestations d’électricité statique aux alentours du QG du géant américain.

Alors qu’il se promenait dans les rues de Londres avec un ami, Simon Legrand a remarqué un phénomène étrange en passant dans  St Giles High Street. Ses cheveux se dressent, sans raison, et il sent comme un bourdonnement traverser sa tête. En se renseignant, il se rend compte que le bâtiment à côté de lui abrite les locaux de Google au Royaume-Uni. Il traverse en réalité un champ électrique très puissant, et ses cheveux agissent de la même manière que lorsqu’on les frotte à un ballon de baudruche. 

 

Le Daily Mail, qui rapporte cette histoire, cite également des propos de Simon Legrand:

«Sur le coup, cela ne nous a pas blessé, mais on a été surpris. Puis ça a semblé s’intensifier, mon téléphone a commencé à faire des bruits de craquement et la vidéo s’est coupée. Mon ami a eu un choc électrique en tenant mon téléphone en l'air.»

Sur Reddit, beaucoup ont estimé que la vidéo était un fake. Mais d’autres personnes se sont déjà filmées par le passé à cet endroit précis et avec les mêmes effets d’électricité statique. Ce phénomène se produit en cas de déséquilibre entre charges positives et négatives lors d’un frottement entre deux objets (vêtements, chaussures), et surtout par temps froid et sec. La charge doit alors s’évacuer de notre corps, d’où ce comportement étranges de nos cheveux.

Dans ce cas précis, la charge déséquilibrée a dû s'échapper par le corps des passants. Mais de nombreuses théories fleurissent pour tenter d’expliquer ce phénomène, comme le raconte Business Insider:

«Certains estiment que cela pourrait être un problème dû aux câbles électriques qui passent sous le trottoir près du QG de Google.»

Simon Legrand et son ami sont retournés sur place, de jour cette fois, pour renouveler l’expérience, raconte le Huffington Post UK. Sauf qu’une équipe de UK Power Network (l’équivalent d’EDF) était en train d’intervenir à l’endroit précis où s’est déroulé le phénomène, et assure depuis que l’endroit est sûr.

Google s’est refusé à tout commentaire, et les raisons exactes de l’apparition de ce champ électrique restent mystérieuses. 

Partager cet article