La recette d'un trailer de «Star Wars»

star wars VII

Plus d’un an avant sa sortie, «Star Wars épisode VII» agite déjà la communauté de fans. Une hystérie qui devrait atteindre son paroxysme ce vendredi avec la sortie d'une première bande-annonce. Que leur réservera-t-elle? Hypothèses à partir des précédentes, en infographie.

Le septième épisode de Star Wars doit sortir en salles le 18 décembre 2015 mais sa bande-annonce sera dévoilée le 28 novembre 2014 (les Etats-Unis fêtent Thanksgiving, le trailer est donc une sorte de cadeau). Jusqu’à la fin du week-end, elle sera diffusée exclusivement dans 30 cinémas aux Etats-Unis, dont la liste est disponible en ligne, puis sera visible sur iTunes le jour-même et dans les cinémas du monde entier en décembre.

Pour l’instant, la seule information lâchée par Bad Robot, la société de production de J.J. Abrams, le réalisateur de l’épisode, concerne sa durée: 88 secondes.

Bad Robot renoue en fait avec une idée de 1998: à l'époque, LucasFilm avait déjà utilisé une stratégie semblable pour dévoiler la première bande-annonce de l’épisode I de Star Wars.

Le trailer avait été montré dans 75 cinémas de 26 Etats des Etats-Unis pendant la projection de films comme de Rencontre avec Joe Black , The Waterboy ou Couvre-feu. Les fans l'avaient appris quatre jours plus tôt sur le site Internet de LucasFilm et certains avaient acheté leur billet uniquement pour visionner la bande-annonce, et quittaient la salle avant le début du film, ou revenaient pour voir les diffusions faites en fin de film, comme le racontait le New York Times en 1998.

Le contenu de la bande-annonce de l'épisode VII reste inconnu, malgré les nombreuses spéculations des internautes.

En se fondant sur les trailers des deux premières trilogies, voici nos pronostics.


Les bandes-annonces des deux premières trilogies

Quels personnages?

En ce qui concerne les personnages, outre les Jedis, on retrouve dans chacune des six bandes-annonces: au moins un méchant, des créatures (ni humain ni robot), un personnage féminin, et les célèbres robots R2-D2 et C3PO, les seuls à être présent tout du long.

Il est donc relativement peu risqué d’imaginer que ces personnages seront visibles dans le trailer du septième opus. D’autant plus que les acteurs qui ont interprété R2D2 et Chewbacca sont confirmés au casting sur le site officiel de la saga. 

Que feront-ils?

Côté action, chacune des six bandes-annonces contient au moins un affrontement avec des pistolets laser, une course-poursuite en vaisseau spatial et diverses explosions: logique d’espérer ces éléments pour le nouveau trailer. Et si seulement quatre des vidéos présentent un combat au sabre laser, on peut légitimement penser qu’on en verra un dans celle de l’épisode VII.

Que diront-ils?

C’est là que la tâche se complique. S’il est présent dans les films, l’humour n’est pas exactement le point fort des trailers Star Wars: seuls deux d’entre eux contiennent un passage où un personnage s’essaye à l’humour. Difficile de prévoir ce qu’il en sera pour le petit nouveau.

On peut cependant noter que quatre trailers sur six comportent un ou plusieurs dialogues. Les deux derniers, ceux de L’attaque des Clones et de La Revanche des Sith, sont d’ailleurs ceux où les passages de dialogue sont les plus nombreux: si l’on suit cette logique, le trailer de l’épisode VII devrait mettre en scène des personnages qui parlent.

Les conversation des protagonistes n’évoquent la Force que dans deux bandes-annonces sur six. On serait donc tenté de penser qu’il n’en sera pas question dans la prochaine, sauf que la Force est mentionnée dans le titre même de l’épisode, The Force Awakens («Le Réveil de la Force»). Si elle est au coeur du scénario, difficile donc d’imaginer que la bande-annonce fasse l’impasse dessus.

Dans quel monde?

Dans chacune des six bandes-annonces, le décor rappelle que nous sommes bien dans un space opera: on compte au moins un vaisseau spatial et de larges plans de cette galaxie lointaine.

Les bandes-annonces des deux trilogies contiennent également des aperçus de l’environnement des planètes dans lesquelles se déroule l'histoire. On retrouve ainsi des cités (deux fois), la forêt (deux fois), et le désert (trois fois). La présence d’un paysage désertique est donc à envisager sérieusement, d’autant plus qu’une partie du tournage de l’épisode VII s’est déroulée dans le désert d’Abu Dahbi (pour Tatooine?).

Sur quel thème musical?

Si les trailers produits entre 1977 et 1983 sont commentés par une voix off, ce n'est pas le cas de ceux des années 2000. La voix off a en effet disparu progressivement dans les années 1990 puis avec le décès en 2008 de Don LaFontaine, «la» voix des trailers américains.

On aurait donc tendance à penser que celui de The Force Awakens n’en aura pas.

Enfin, on sait que la bande-son de ce nouvel épisode, comme celle du reste de la saga, sera composée par John Williams. La musique occupe une place importante dans l’univers Star Wars: celle de l’épisode IV Un Nouvel Espoir a reçu un Oscar en 1977, et l’on ne présente plus la célèbre Marche impériale, associée à l’Empire galactique, et plus particulièrement à Dark Vador. 


Pourtant, il n’est pas sûr qu’on retrouve ce motif dans la bande-annonce de The Force Awakens: il n’est en effet présent que dans trois vidéos sur six.

[ATTENTION SPOILER, surlignez le texte pour le lire] L’absence de ce thème est d’autant plus envisageable étant donné que  l’Empire est défait depuis Le Retour du Jedi.

Il semble en revanche probable que le septième trailer contienne le motif du thème principal de la saga. Ce dernier est présent dans quatre épisodes sur six, et notamment dans l’épisode I, La Menace Fantôme, qui introduit la trilogie des années 2000. 


On peut donc supposer qu’il aura sa partition à jouer dans cette nouvelle trilogie pour immerger à nouveau le fan dans cet univers qu’il connaît bien.

Les autres rumeurs

Il faut l’avouer, il reste une autre hypothèse qui effacerait tout ce qui précède: la bande-annonce ne nous livrera que des bribes d’informations sur ce septième épisode.

La mode en ce moment est au teaser de trailer, comme on l'a vu avec Jurassic World, ou encore avec X-Men Apocalypse, dont le tournage n'a même pas commencé.

Avant que ne soit dévoilée la durée du trailer, plus longue que d'habitude, le site Badass Digest émettait l’hypothèse d’un clip court, d’une minute maximum:

«Il y aura le thème de la Force joué par des bois, doucement, sur des images éclairs des personnages principaux, chacune se fondant dans un noir. Il n’y a pas de dialogues, seulement la révélation des personnages (voir le casting complet, NDLR). Et ensuite, la musique enfle jusqu’à devenir une vraie partition orchestrale —peut-être celle que John Williams a enregistré ce week-end?– et nous entendons une voix de femme, probablement celle de Daisy Ridley, qui dit "Réveillez-vous". Puis le titre apparaît et nous verrons le Faucon Millenium, des tirs de blasters, qui arrive droit vers la caméra.»

Le site MakingStarWars.net livre également une hypothèse minimaliste: la bande-annonce montrerait seulement le personnage joué par John Boyega, en tenue de stormtrooper sans casque, dans un plan de dunes. On verrait ensuite celui interprété par Daisy Ridley portant un casque comme celui de la princesse Leïa sur la planète Endor, en train de conduire un speeder. Puis de nouveaux X-Wings, des TIE fighters, un nouveau modèle de droïde et un Sith avec un sabre laser en forme de croix. La dernière image serait celle du Faucon Millenium.

Le tournage du film s’est achevé début novembre. On peut donc légitimement se demander si le trailer montrera des scènes spectaculaires, qui nécessitent beaucoup de temps de post-production, ou même des scènes qui seront dans le film.

J.J. Abrams, le réalisateur de l’épisode, est par ailleurs réputé pour ses bandes-annonces qui jouent avec le suspense: celles de Super 8 et Star Trek notamment, enchaînent les plans courts qui disparaissent vite dans des fondus au noir. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt. > Paramétrer > J'accepte