Culture

Pourquoi tous les tubes durent à peu près trois minutes

Temps de lecture : 2 min

Cette semaine aux Etats-Unis, les trois chansons les plus vendues et les plus écoutées (Shake it Off de Taylor Swift, All About That Bass de Meghan Trainor et Animals de Maroon 5) durent juste un peu plus de trois minutes.

Le phénomène n'est pas nouveau: De 1962 à 1965, les Beatles n'ont enregistré que des chansons de moins de trois minutes.

On pourrait penser que ce formatage est uniquement lié à l'impatience des auditeurs, mais à l'origine, cette règle correspond tout simplement aux limitations techniques des disques, rappelle le site Mashable.

Jusque dans les années 1950, la musique s'écoutait sur des disques 78 tours qui ne pouvaient contenir que trois ou quatre minutes de musique. Le successeur de ce disque en gomme-laque (une sorte de résine) est le 45 tours en vinyle, lui aussi limité à trois minutes par face.

Or pour passer à la radio, un groupe devait impérativement sortir un 45 tours single. Un article de Vox rappelle que tous les singles d'Elvis, des Beatles et des Rolling Stones ont été vendus en 45 tours.

Le pionnier de la chanson longue est Bob Dylan avec Like a Rolling Stone, qui dure 6 minutes 34. La maison de disque Columbia Records avait d'ailleurs refusé d'en faire un single, mais un des employés a envoyé la chanson à un DJ, et c'est devenu un des premiers tubes longs de l'histoire du rock.


Selon Vox, qui a analysé des données sur le site musicbrainz.org, les chansons se sont remarquablement allongées à partir des années 1960. Jimi Hendrix et Led Zeppelin, par exemple, ont enregistré des morceaux particulièrement longs.

Mais après les années 1990, la durée moyenne des chansons n'a pas continué de s'allonger. Le standard des 3 à 4 minutes est bien souvent une nécessité commerciale: peu de gens achètent encore des albums complets, et si une chanson est trop longue, elle n'est pas diffusée en entier à la radio.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Certains genres échappent à ce formatage. Le jazz, par exemple, n'obéit pas à ces règles. Et aujourd'hui, le hip hop et la musique électronique ont souvent des chansons plus longues que la moyenne car elles sont destinées à faire danser, et il s'avère que les gens aiment danser sur une même chanson pendant plus de trois minutes...

Newsletters

Festival de Cannes, jour 9: «Les Crimes du futur» au risque des circonstances atténuantes

Festival de Cannes, jour 9: «Les Crimes du futur» au risque des circonstances atténuantes

Très (trop?) attendu, le film de David Cronenberg mobilise nombre des ressources qui font la réputation de cet auteur sans trouver la forme qui leur donnerait leur pleine puissance.

À Cannes, deux récits décevants sur le 13-Novembre

À Cannes, deux récits décevants sur le 13-Novembre

Présentés au Festival de Cannes, «Revoir Paris» et «Novembre» abordent les attentats de novembre 2015. Mais à force de marcher sur des œufs, les deux récits nous laissent sur notre faim.

Festival de Cannes, jour 8: «De humani corporis fabrica», à corps perçus

Festival de Cannes, jour 8: «De humani corporis fabrica», à corps perçus

Entièrement tourné à l'hôpital, le film de Lucien Castaing-Taylor et Véréna Paravel invente de nouvelles possibilités de voir ce qu'est chacun de nous, physiquement et comme être social, grâce à des approches inédites et à un sens fulgurant de la beauté.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio