Culture

Stanley Kubrick était obsédé par le rouge

Temps de lecture : 2 min

Un montage d’extraits des films du réalisateur américain souligne son obsession pour cette couleur si particulière.

Le réalisateur Rishi Kaneria, à qui l’on doit déjà une vidéo sur l’usage des couleurs dans l’univers Pixar, a dévoilé sur Vimeo un nouveau montage consacré à Stanley Kubrick et son travail autour de la couleur rouge.

Attention, si vous n’avez pas vu tous les films du réalisateur, la vidéo contient évidemment quelques spoilers.

La symbolique principale étant évidemment la mort, le sang, le danger. Plusieurs plans de Shining, et notamment cette scène des deux ascenseurs, illustrent parfaitement cette fascination macabre. Dans Eyes Wide Shut, il souligne évidemment le désir et l’amour, éléments essentiels et déterminants dans la relation entre Tom Cruise et Nicole Kidman. Mais comme le rappelle Slate.com, citant le livre Stanley Kubrick, Director: A Visual Analysis de Ulrich Ruchti, l’usage du rouge «prend le risque de l’évidence» dans son interprétation. Mais ici, la couleur évoque avant tout un mélange de luxure et de danger, qui fait en sorte de «montrer le héros du film entrer dans qui une fournaise qui va le consumer».

Mais comme le montre ce montage, le rouge s’incruste également à des endroits moins habituels: la tenue des cosmonautes et «l’œil» du robot HAL de 2001, l’Odyssée de l’espace, sur les vêtements de l’enfant dans Shining, ou encore dans la voile de bateaux dans Barry Lindon et dans le générique même de certains films.

Newsletters

Les pénis censurés de la tapisserie de Bayeux

Les pénis censurés de la tapisserie de Bayeux

La «réplique exacte» de cette célèbre broderie ne l'est pas tout à fait: tous les pénis ont disparu (et ils étaient étonnamment nombreux).

En mémoire de l'horloge parlante

En mémoire de l'horloge parlante

Orange a annoncé qu'à partir du 1er juillet, ce service historique ne serait plus disponible. Il fallait bien lui rendre un dernier hommage.

Mon Europe à moi: «Il ne faudrait pas qu'une culture européenne vienne effacer les cultures locales»

Mon Europe à moi: «Il ne faudrait pas qu'une culture européenne vienne effacer les cultures locales»

Le travail de l'Union européenne sur la culture est méconnu. Pourtant, le budget mobilise des milliards d'euros.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio