Monde

L'Ecosse minimise les appels au boycott après l'affaire Megrahi

Slate.fr, mis à jour le 23.08.2009 à 18 h 25

Le Premier ministre écossais Alex Salmond a répondu dimanche 23 août aux multiples critiques dont son gouvernement fait l'objet après la libération d'Abdelbaset al-Megrahi, le Libyen condamné pour l'attentat de Lockerbie, qui ont provoqué de fortes tensions entre Washington et Edimbourg. Il a notamment rejeté les attaques contenues dans une lettre ouverte du Directeur du FBI (Police fédérale américaine) Robert Mueller qui se dit «scandalisé» par une «parodie» de justice.

«Il y a beaucoup de déception chez de nombreuses personnes aux Etats-Unis à propos de la décision de libérer le condamné de l'attentat de Lockerbie. Nous comprenons et reconnaissons cela, mais la relation entre l'Ecosse et les Etats-Unis est forte et pérenne, elle est profonde et ne peut être toujours basée sur un accord sur tout. Comme vous le savez, il y a des familles de victimes au Royaume-Uni et en Ecosse qui comprennent les choses différemment et considèrent que nous avons pris la bonne décision», a-t-il déclaré à la BBC et sur la chaîne de télévision Sky News.

Devant l'ampleur de la crise, le Parlement écossais a été convoqué d'urgence à Edinburgh et entendra une déclaration du Secrétaire à la justice Kenny MacAskill lundi 24 août en début d'après-midi.

Alex Salmond a également cherché dimande 23 août à minimiser les appels au boycott de l'Ecosse qui se sont multipliés de l'autre côté de l'Atlantique. Ainsi, Visit Scotland, l'agence publique pour promouvoir le tourisme en Ecosse, a reçu de nombreux courriers d'Américains ayant décidé d'annuler leurs séjours en Ecosse. Un site Internet http://www.boycottscotland.com a été créé au cours des derniers jours et appelle les internautes à ne plus se rendre en Ecosse et au Royaume Uni.

«La meilleure façon de boycotter la décision écossaise est simplement de ne pas se rendre en Ecosse. L'Irlande est une meilleure alternative pour ceux qui voyagent régulièrement et ont des affaires en Ecosse», indique le site qui ne précise pas qui sont ses créateurs. «Il y a eu de nombreux appels pour éviter le whisky écossais et préférer les whiskies américains, canadiens ou irlandais», relève également le site.

Interrogé sur les dommages possibles provoqués par l'apparition de ce site, M. Salmond ne s'est pas montrée très inquiet. «Il y a beaucoup, beaucoup de choses qui apparaissent dans la blogosphère, mais ce dont nous parlons est le monde réel et dans le monde réel la relation entre l'Ecosse et les Etats-Unis est forte et pérenne».

Abdelbaset al-Megrahi, libéré le 20 août pour raisons médicales, avait été condamné en 2001 à la prison à vie avec une peine de sûreté de 27 ans pour l'explosion, au-dessus de la ville écossaise de Lockerbie, du vol 103 de la Pan Am en 1988. Il a été accueilli en héros en Libye à la grande colère du gouvernement et des médias américains.

Lire l'article complet d'AP

Image de Une: Le Premier ministre écossais Alex Salmond
David Moir / Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte