Tech & internet / Parents & enfants

Une étude explique que le smartphone des parents est dangereux pour les enfants: relativisons les résultats...

Temps de lecture : 2 min

Sjoerd Lammers street photography Sjoerd Lammers via Flickr CC License by
Sjoerd Lammers street photography Sjoerd Lammers via Flickr CC License by

Voilà quelque chose que l'heureuse personne sans enfant que je suis ignorait. Non seulement les parents doivent tirer un trait sur leur propre lit (et sur la vie sexuelle qui va avec), sur les couches, sur le biberon, mais encore faut-il qu'ils abandonnent leur smartphone.

Comme David Plotz l'avait écrit sur Slate en 2012, quitter des yeux sa précieuse progéniture pour lire des emails ou jouer à Candy Crush est considéré comme une faute parentale si énorme qu'il y a un Tumblr qui se consacre à couvrir de honte ceux qui auraient la faiblesse d'agir ainsi. Comment, après tout, vos enfants apprendront-ils qu'ils sont le centre du monde s'ils ne peuvent pas garder l'attention de leurs parents à tout moment?

Mais maintenant, ils ont de vraies armes pour appuyer leurs accusations: Craig Palsson, un étudiant en économie à l'université de Yale, vient de publier un article dans lequel il estime que l'expansion des smartphones est la cause de l'augmentation des admissions aux urgences des jeunes enfants. Les blessures d'enfants de moins de 5 ans qui supposent un passage aux urgences ont augmenté d'environ 10% entre 2005 et 2012. Les recherches de Craig Palsson montrent que les visites aux urgences augmentent avec l'accès au réseau 3G et qu'elles ont lieu lors d'activités (dans et en dehors de la maison) supervisées par les parents (et non par les enseignants ou les entraîneurs).

Puisque surveiller que les mères assurent bien le bien-être de leurs enfants est devenu le deuxième sport préféré aux Etats-Unis –après celui qui consiste à regarder des hommes s'infliger des commotions cérébrales– il faut que vous vous attendiez à une grosse couverture de cette étude.

Mais j'aimerais dire qu'il faut peut-être prendre ce qui est dit ici avec un peu de prudence. Comme Palsson l'écrit lui-même:

«En effet, sur 1.000 parents (d'enfants âgés de moins de 5 ans) qui utilisent leur smartphone, 6,4 vont voir leur enfant se blesser.»

Pour relativiser ce chiffre, sachez que le «taux de blessure en voiture est de 10,6 pour 1.000 conducteurs». En tant qu'économiste, il est davantage intéressé par les risques que font peser l'utilisation d'un iPhone que les avantages que cela amène –sans dire que le risque est inacceptable.

Et on ne peut pas laisser ces petites satisfactions de côté. Bien qu'il y ait beaucoup de pression mise sur les parents pour qu'ils agissent comme si chaque moment avec bébé était un pur instant de bonheur, il se trouve qu'élever un enfant peut aussi être ennuyeux, m'a-t-on dit. Vous ne devriez pas avoir honte d'avoir un petit appareil dans votre poche qui vous permet de faire passer le temps plus vite. Et si vous avez du mal à trouver l'équilibre entre votre travail et votre vie personelle, cela peut aussi vous aider à être avec votre enfant, pendant que vous consultez vos emails ou votre timeline Twitter ou envoyer des messages à vos amis pour conserver une vie sociale que vous avez tout à fait le droit d'avoir.

Ce que l'on devrait retenir de cette étude, ce n'est pas que les parents de jeunes enfants doivent abandonner leur téléphone (ce qui est de toute façon complètement irréaliste), mais qu'ils doivent juste faire attention à les regarder un peu plus fréquemment. La plupart des jeux d'iPhone vous laissent faire une pause entre deux niveaux, de toute façon.

Newsletters

 Facebook et la «harga», les réseaux sociaux alimentent le rêve européen des migrants

Facebook et la «harga», les réseaux sociaux alimentent le rêve européen des migrants

Influencés par les récits et photos idylliques de connaissances installées en Europe, des milliers de jeunes Maghrébins prennent chaque année le risque de l'émigration, parfois au péril de leur vie.

Pinterest bloque les recherches liées au coronavirus

Pinterest bloque les recherches liées au coronavirus

Si le Covid-19 vous angoisse, il est peut-être temps de vous créer un compte.

Comment Pokémon Go s'adapte au coronavirus

Comment Pokémon Go s'adapte au coronavirus

La société éditrice du jeu vient d'annoncer qu'elle allait modifier temporairement certaines règles afin de limiter au maximum les déplacements de ses utilisateurs et utilisatrices.

Newsletters