Science & santéDouble X

«Je l'aime mais je suis bloquée. Je ne peux même plus avoir de rapport avec lui»

Lucile Bellan, mis à jour le 18.11.2014 à 16 h 23

Cette semaine, Lucile répond à une femme qui vient de vivre des mois éprouvants et se demande comment surpasser un moment douloureux de sa vie de couple.

Francesca da Rimini / William Dyce, via Wikimedia Commons

Francesca da Rimini / William Dyce, via Wikimedia Commons

«C'est compliqué» est une sorte de courrier du coeur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. 

Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes.

Si vous voulez lui envoyer vos histoires, vous pouvez écrire à cette adresse: [email protected]

Pour retrouver les chroniques précédentes

Bonjour, difficile de se lancer mais j'en ai besoin. Je vis avec un homme que j'aime depuis plus d'un an maintenant. Il est sensible, attentionné, doux, aimant... À tous niveaux c'est l'éclate ou plutôt c'était...

Il y a quelques mois, on a décidé de vivre ensemble et le rêve n'a pas duré. En effet, ce fut un moment difficile pour moi, entre les travaux à n’en plus finir et les beaux parents croyants et arrêtés. Bref j'ai commencé à lâcher, plus de volonté; s'en suit un emménagement chaotique, et surtout une grossesse.

Au début, il m'a dit «quel que soit ton choix, je te soutiendrai». Et moi je commence à y croire malgré le stress et la déprime dans laquelle je tombe à cause de l'appart, du boulot, des beaux-parents, puis de la froideur et de l’insensibilité de mon ami face à cet enfant et moi.

Personne ne soutient mon choix et je craque. Lui me pousse à avorter et je cède.

La reconstruction est rude. J’ai perdu mon emploi et mes amis. Les crises de nerfs et les prises de tête sont continuelles et j'ai du mal à accepter.

J'apprends à communiquer avec lui, il m'explique ses peurs qui l'ont empêché d'être vraiment présent pour moi; mais malgré tout, je deviens jalouse et possessive et je le surveille. Je ne supporte plus qu'il me câline ou qu'il m'embrasse, parfois j'ai même l'impression de tout faire pour qu'il me quitte.

Je l'aime mais je suis bloquée. Je ne peux même plus avoir de rapport avec lui. Je n'arrive pas à retrouver l'amour que j'avais pour lui.

Est-ce le fait qu'il m'ait abandonnée? Comment surpasser ça?
Orion

Bonjour Orion, vous semblez en effet perdue et confuse et je ne vous en blâme pas. Ces derniers mois ont été sérieusement éprouvants et je vais tâcher de répondre à vos questions du mieux que je peux.

J’ai eu mon lot, dans la vie, d’histoires d’amour qui meurent avec plus ou moins de violence. Avec le recul j’ai dans la tête, aussi clairement que le premier baiser ou le premier «je t’aime», le moment précis où j’ai su que c’était fini. Il suffit d’un baiser où il ne se passe rien, un regard chargé de mépris et de ressentiment, une opinion ou un choix que l’on n’est pas prêt à pardonner. Sur le coup, évidemment que je n’ai pas pris conscience de ce qui était en train de jouer. Mais c’était comme ça, ni de ma faute, ni celle de la personne en face de moi, c’était le moment de faire le tri dans les souvenirs, de faire mes valises et de partir. Du moins c’est toujours comme ça que j’ai réagi dans ce contexte.

J’ai l’impression, en lisant vos mots, que vous avez peut-être déjà vécu ce moment sans en avoir encore pris conscience? Ce dont je suis sûre, c’est qu’aujourd’hui, vous souffrez, et ça ne peut plus durer. Vous avez besoin de prendre soin de vous et de vous concentrer sur votre ressenti et d’avoir de nouveaux projets. Il y a sûrement eu de beaux moments pour justifier l’enthousiasme qui vous a poussés à vous installer avec votre compagnon. Et vous en parlez encore avec émotion, au présent, comme si c’était si proche.

Mais il me semble que vous avez actuellement plusieurs deuils à faire: celui de la vie dont vous aviez rêvée en premier lieu avec cet homme, celui du bébé à qui vous étiez en train de faire une place dans votre vie, et celui de la femme que vous étiez avant toute cette histoire.

Comment vous reconstruire et surpasser tout ça? Il faut mettre ce passé  derrière vous. C’est une fin de cycle. Et je ne peux pas vous aiguiller sur la marche à suivre: devez-vous vous reconquérir puis reconquérir votre compagnon? Tout laisser tomber et recommencer à zéro? C’est à vous de prendre la décision, celle de pardonner ou pas.  

Soyez sûre qu’il n’y a pas de mauvaise réponse ou de mauvais choix tant que la suite est vraiment entre vos mains, fidèle à votre coeur. À vous de profiter de cette histoire pour devenir une femme plus forte, plus affirmée, plus en phase avec ses désirs et envies profonds. Je ne doute pas qu’à l’avenir, vous serez à nouveau heureuse et épanouie. Vous en êtes capable, il suffit de vous lancer.

Lucile Bellan
Lucile Bellan (173 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte