Monde

Violon à tête de cheval et DVD: les cadeaux offerts par les chefs d'Etat à Obama et à son gouvernement

Repéré par Alphonse Corone, mis à jour le 15.11.2014 à 2 h 25

Repéré sur The Daily Beast, Slate

Le premier Ministre Irlandais, Enda Kenny, offre un pot de trèfles à Barack Obama, mars 2013 REUTERS/Jonathan Ernst

Le premier Ministre Irlandais, Enda Kenny, offre un pot de trèfles à Barack Obama, mars 2013 REUTERS/Jonathan Ernst

Dans le petit monde parfois un peu conventionnel du cadeau entre chefs d’Etats, certains se distinguent.

Qu’ont en commun un tapis de méditation, une écharpe «Obama», un violon mongol à tête de cheval et des DVD de basketball lituanien des années 1990? Pas grand-chose, si ce n’est qu’ils font partie de la –très– longue liste (les 178 pages pour l’année 2013 sont disponibles en PDF) des cadeaux diplomatiques reçu par la Maison Blanche sous l’administration Obama, publiée cette semaine.

L’existence d’une telle liste tranche avec l’opacité caractéristique entourant les présents offerts par les chefs d’Etats étrangers à la France, comme l’expliquait Slate sous la plume de Cécile Dehesdin en 2011. Mais aux Etats-Unis, la transparence s’applique aux cadeaux protocolaires, alors rien de moins naturel pour The Daily Beast que de lister les plus exotiques d'entre eux.

D’après le Code of Federal Regulations édité par le Département d’Etat (équivalent outre-Atlantique du ministère des Affaires étrangères) un cadeau diplomatique est «un présent tangible ou intangible (autre qu’une décoration [celles-ci étant régies par des règles spécifiques, NDLR]) présenté par ou reçu de gouvernements étrangers». La définition est large, cela tombe bien, les gouvernements étrangers savent parfois être originaux.

The Daily Beast note, dans un premier temps, un superbe tapis de prière d’un mètre vingt par 90 centimètres en soie d’une délicate teinte violette d’une valeur d’environ 2.800 euros offert au directeur de la CIA John Brennan au cas où «il aurait besoin de quelques minutes de méditation», ajoute le journal. Mais cela est sans compter le traditionnel violon mongol à tête de cheval, instrument folklorique plus connu sous le nom de morin khuur, offert au président de la Chambre des représentants John Boehner par Son Excellence le président du Parlement de Mongolie Zandaakhuu Enkhbold d’une valeur de 850 dollars (soit plus de 680 euros).

Si la palme du cadeau le moins à propos peut être décerné à l’ambassadeur de Tanzanie qui a eu l’indélicatesse d’offrir à l’ancienne secrétaire d'Etat, Hillary Clinton, une écharpe jaune et noir brodée à l'effigie de Barack Obama (avec qui elle entretenait une rivalité ouverte), celle du cadeau le plus improbable revient à la présidente de la République de Lituanie, Dalia Grybauskaitè. Celle-ci, connaissant la passion du président américain pour le basket, lui a offert un coffret DVD intitulé «The Other Dream Team» retraçant les exploits de l’équipe lituanienne de basket aux JO de 1992 (où elle avait fini médaille de bronze, dernière la vraie Dream Team). 

Il y a aussi le cadeau dont on ne sait pas trop comment il faut le prendre. Macky Sall, président de la République du Sénégal, a offert à l’ensemble des membres de la «First Family», entre autres choses, un livre d’exercice «Assimil français avec des exercices audio dans une boîte bleu».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte