Sports

Nous assistons à la plus grande rivalité de l’histoire du tennis masculin, et ce n'est pas Federer-Nadal

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 14.11.2014 à 12 h 44

Repéré sur FiveThirtyEight, ATP, Tennis World

Elle devrait atteindre son apogée lors des Masters de Londres cette semaine.

Roger Federer au service, le 12 septembre 2014 à Genève. REUTERS/Denis Balibouse

Roger Federer au service, le 12 septembre 2014 à Genève. REUTERS/Denis Balibouse

Dans le monde du tennis masculin, on se souvient surtout des affrontements épiques entre le joueur suisse et son rival espagnol, que nous détaillions il y a quelques mois. Depuis 10 ans maintenant, on a pu assister à 33 matchs entre Roger Federer et Rafael Nadal, dont 23 remportés par le maître de Roland-Garros. Les échanges entre les deux tennismen en finale de Wimbledon en 2008 resteront dans les annales.

Au terme d’un très long match, Federer s’incline «chez lui», sur un gazon qu’il maîtrisait parfaitement jusque-là.

 

Mais comme l’explique le site FiveThirtyEight, un autre duel est bien plus intéressant: celui qui oppose Roger Federer à Novak Djokovic.

Certes, le Serbe a eu plus d’affrontements avec Nadal qu’avec Federer (42 contre 36), avec très souvent des balles de haute volée, comme en 2012 lors de la finale de l’Open d’Australie. Mais parmi les trois vedettes du tennis mondial, les matchs «Federer-Djokovic produisent beaucoup de plaisir intangible chez les fans impartiaux», explique le site. Et quand on se penche sur les statistiques des différents matchs entre les trois joueurs, les duels serbo-suisses sont impressionnants.

Si Roger Federer place sa rivalité avec Rafael Nadal au-dessus, il avoue néanmoins qu’il l’a «plus souvent affronté en demi-finale». Et selon FiveThirtyEight, la compétitivité entre Federer et Djokovic est plus forte, notamment en finale. En tout, Roger Federer n’a gagné que 2 duels de plus et mène leur série 19-17. Ils jouent en moyenne 78% des sets possibles dans un match, et 33% de ces sets ont atteint 7-5 ou presque. De plus, ils battent des records en termes de «retours», c’est-à-dire de renversements de matchs.

 

Lors d’un match de poker en octobre de dernier, Rafael Nadal répondait à des fans en direct via #AskRafa. Le site Tennis World rapporte que, quand on lui a demandé quelle était la rivalité qu’il appréciait suivre actuellement sur le circuit, Rafael Nadal a répondu qu’il s’agissait de «Federer VS. Djokovic». Il faut dire que les deux joueurs, en tête du classement ATP, sont loin devant Nadal, qui depuis quelques temps fait face à plusieurs forfaits.

Egalement très humbles, Federer et Djokovic préfèrent la rivalité de leurs concurrents dans le top 3 mondial. «Les deux rivalités que j’ai avec Rafa et Roger sont spéciales, chacune à leur façon, répond Djokovic au site FiveThirtyEight, et je pense qu’elles ont beaucoup contribué à mon succès.»

Sauf imprévu, dimanche 16, la finale du Masters de Londres devrait à nouveau réunir Federer et Djokovic, et ravir les fans.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte