Science & santé

Rosetta: les meilleures façons de suivre en direct le périple de Philae

Andréa Fradin, mis à jour le 12.11.2014 à 11 h 41

Tweets poétiques, vidéo pas barbante, dessins réjouissants... Les façons les plus originales de suivre cette sonde sur le point de se poser à la surface d'une comète pour la première fois dans l'histoire de l'humanité.

La sonde Rosetta et Philae, version Il était une fois la vie

La sonde Rosetta et Philae, version Il était une fois la vie

L'achèvement d'un travail de plus de dix ans: ce 12 novembre, la sonde Rosetta, lancée le 2 mars 2004 à l'assaut de la fameuse comète en forme de canard 67P/Tchourioumov-Guérassimenko («Tchouri» pour les intimes) s'est séparé de Philae, autre sonde dont l'objectif est de se poser à la surface de la comète.

Une grande première dans l'histoire de l'humanité qui a notamment pour but de savoir si la vie sur Terre est susceptible de provenir d'une comète. Larguée avec succès à 10h03 (heure de Paris), Philae n'arrivera à proxmitié immédiate de Tchouri qu'aux alentours de 17 heures. Voici les façons les plus drôles, poétiques ou mignonnes de suivre son périple, tout en en comprenant les enjeux:

Le live officiel mais pas barbant de l'ESA

 

Un incontournable pour suivre cette aventure qui a en plus l'avantage d'être à la fois cocasse, enthousiasmant et particulièrement éclairant sur la façon dont travaillent les scientifiques de l'Agence spatiale européenne (ESA).

Entre blagounettes («J'espère que vous avez confiance en Isaac Newton!») et chemises bariolées d'astrophysiciens à faire pâlir d'envie les personnages de Contact, Independence Day et Twister réunis, on se retrouve dans une salle de contrôle façon Hollywood, casques vissés sur les têtes et ordinateurs. Sauf qu'il ne s'agit pas ici de cinéma: nous sommes vraiment en train de manoeuvrer du matériel situé à près d'un demi milliard de kilomètres de là.

Les dessins réjouis d'XKCD

L'auteur du webcomic XKCD, que l'on savait déjà passionné par la science et les nouvelles technologies, croque en temps réel la descente de Philae. Cela donne des dessins très mignons, à base de sondes réjouies.

La poésie en direct de  Nicolas Delesalle

Journaliste à Télérama et passionné d'espace, comme le montre ce superbe article sur le plus grand télescope du monde, Nicolas Delesalle explique les enjeux de cette mission spatiale avec clarté et humour sur son compte Twitter (un live à retrouver aussi chez Télérama). Il raconte aussi ces ingénieurs qui ont fait la mission, «Eric» ou «Joëlle», rencontrés le 7 novembre dernier lors d'une visite dans «l'un des trois centres de contrôle de Philaé, au Cnes, à Toulouse.» Un délice plein d'enthousiasme.

La vidéo introductive trop mignonne

Et si vous venez de débarquer et que vous voulez faire un rattrapage rapide et pas trop prise de tête, l'Esa a tout prévu: un petit dessin animé très clair, avec Tchouri, Rosetta et Philae, ces deux derniers étant représentés quelque part entre Il était une fois la vie et Wall-E, avec des yeux et des petits bras prêts à conquérir l'univers. Difficile de faire mieux, non?

 

La vidéo prospective qui nous projette dans le futur

Si vous ne saisissez toujours pas les enjeux d'une telle mission à des centaines de millions de kilomètres, il est plus que jamais temps de revoir ce très beau clip réalisé par l'ESA, dont nous vous parlions il y a quelques jours, qui imagine un futur bouleversé par les découvertes rendues possibles grâce à Rosetta et Philae. Car, qui sait? Peut-être que cette exploration, comme d'autres avant et après elle, changera le cours de l'humanité. De quoi rêver de conquête spatiale.

 

 

Andréa Fradin
Andréa Fradin (204 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte