Culture

Michael Jackson enterré le 3 septembre

Slate.fr, mis à jour le 22.08.2009 à 9 h 47

Le Roi de la pop ne sera finalement pas enterré le 29 août, jour où il aurait eu 51 ans. Selon un porte-parole de la famille, Ken Sunshine, Michael Jackson ne sera enterré que cinq jours plus tard, le 3 septembre.

Dans son communiqué publié vendredi 22 août, Ken Sunshine n'a pas précisé les raisons de ce report. Le père de Michael Jackson, Joseph Jackson, avec qui la pop star avait toujours entretenu des relations conflictuelles, avait annoncé publiquement que le service privé aurait lieu le 29 août, date de son anniversaire, pour le chanteur disparu le 25 juin.

Avec ce changement de programme, la cérémonie, tout aussi privée, aura désormais lieu dans la soirée, au mausolée du cimetière de Forest Lawn, à Glendale. Le cimetière s'étend sur plusieurs collines à environ 13km au nord du centre-ville de Los Angeles. Il surplombe les studios Disney, Universal et Warner. La famille Jackson s'est déjà réunie le 7 juillet pour une première cérémonie privée, avant l'hommage mondial à la pop star rendu ensuite au Staples Center. Quant au mausolée, il inclut des répliques d'oeuvres de Léonard de Vinci et de statues de Michel-Ange.

Comme le souhaitaient de nombreux fans, l'hypothèse de voir Neverland, le domaine californien de la star, devenir un lieu dédié à sa gloire, avec musée et sépulture, à la manière du Graceland d'Elvis Presley dans le Tennessee, semble compromise.

La famille a déclaré dans son communiqué qu'elle tenait «une fois de plus à exprimer sa gratitude aux fans de Michael Jackson dans le monde entier pour leur soutien dans ces moments difficiles».

Pendant ce temps-là, les affaires continuent. Il n'y a déjà plus de place pour un concert-hommage organisé par le frère de Michael, Jermaine Jackson, programmé le 26 septembre à Vienne. À l'ouverture de la billetterie sur le site de l'événement le 20 août, les 85 000 places mises en vente ont trouvé preneurs en l'espace de quelques heures, à l'issue d'une gigantesque bousculade en ligne et d'une saturation complète du serveur en ligne. Les heureux privilégiés détenteurs du précieux sésame, vendu à partir de 60 euros (le marché noir atteint déjà les 5 000 euros), découvriront un spectacle de trois heures dans les jardins du château de Schönbrunn, ancienne résidence impériale du temps de l'Autriche-Hongrie.

Par ailleurs, le studio hollywoodien Sony Pictures Entertainment a annoncé que son film tiré des dernières répétitions de Michael Jackson dont le nom est «This Is It», qui était celui de la série de concerts qui aurait dû commencer à Londres le mois dernier, sortira le 28 octobre. Le studio, qui a signé un accord avec les ayants droit et l'organisateur de concerts AEG Live, propriétaire des enregistrements de ces répétitions en vidéo numérique, a ajouté que le film ne resterait que deux semaines sur les écrans.

Michael Jackson est mort le 25 juin à l'âge de 50 ans, à Los Angeles, des suites d'une crise cardiaque. L'enquête a déjà fait apparaître que le «roi de la pop» était dépendant de nombreux médicaments très puissants, et la police de Los Angeles s'intéresse de près au rôle qu'ils auraient pu jouer dans son décès. Son dernier médecin, Conrad Murray, qui lui aurait administré un puissant anesthésiant le propofol avant de le laisser seul dans sa chambre le jour de sa mort, est au centre de l'enquête.

Les résultats toxicologiques de l'autopsie de Michael Jackson, qui sont prêts depuis près d'une semaine, n'ont pas été rendus public, à la demande de la police.

Des agents des services fédéraux de lutte contre la drogue (DEA) ont par ailleurs perquisitionné vendredi 21 août une pharmacie de Beverly Hills, à Los Angeles, à la recherche d'ordonnances illégalement délivrées. Il y a une semaine, les autorités avaient perquisitionné une autre pharmacie cette fois dans le Nevada, où le Dr Conrad Murray avait acheté le propofol administré à Michael Jackson le jour de sa disparition.

Lire l'article complet sur ABC NEWS

Lire également: Michael Jackson n'était pas pédophile, Le FAQ de Jackson postmortem et L'Afrique pardonne tout à Michael jackson.

Image de Une: Le 7 juillet au Staples Center de Los Angeles, Janet Jackson, Prince Michael Jackson II, Brooke Shields, La Toya Jackson, Paris Katherine Jackson, Ken Stacey    REUTERS

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte