Monde

Des écoles pakistanaises célèbrent une journée officielle anti-Malala

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 12.11.2014 à 10 h 04

Repéré sur NBC

Malala Yousafzai en septembre 2013. REUTERS/Adrees Latif

Malala Yousafzai en septembre 2013. REUTERS/Adrees Latif

Une fédération d'écoles privées pakistanaises représentant environ 150.000 établissements a décidé d'organiser une journée spéciale anti-Malala. Désormais, tous les 10 novembre seront consacrés à la critique de Malala Yousafzai, la jeune militante anti-taliban et lauréate du prix Nobel de la paix 2014.

Ce jour de condamnation s'appelle officiellement la journée «Je ne suis pas Malala» (I am not Malala day), en référence au titre anglais de son autobiographie, I am Malala (Moi, Malala en français).

Le directeur de la fédération d'écoles, Mirza Kashif Ali, accuse la jeune fille d'être anti-islam et anti-Pakistan. Son livre est déjà interdit dans toutes les écoles du groupe.

Selon Mirza Kashif Ali, Malala a «critiqué l'idéologie pakistanaise, ainsi que la religion et la constitution du pays». Il a expliqué à NBC News que pendant la journée anti-Malala, les élèves ont assisté à des séminaires de réflexion sur le sens de l'identité pakistanaise. Il a précisé que la journée «Je ne suis pas Malala» continuerait d'exister jusqu'à ce que celle-ci désavoue les «bêtises anti-islam» publiées dans son livre.

Malala Yousafzai est aussi accusée de sympathie pour des auteurs comme Salman Rushdie et Taslima Nasreen, tous deux en exil à la suite de fatwas lancées à leur encontre.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte