Tech & internet

Comment les chiffres changent notre comportement sur Facebook

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 10.11.2014 à 15 h 17

Repéré sur The Atlantic

Like Thomas Angermann via Flickr CC License by

Like Thomas Angermann via Flickr CC License by

«Un "like" c'est comme une récompense. Une petite pop-up rouge s'affiche sur votre icône de notifications et vous voyez la petite boîte sur l'un des côtés de votre écran qui vous décrit ce qui a été liké et vous sentez cette chaleur, ce bref moment de fierté. Quelqu'un a liké votre post. Votre post! Vous le savourez. Inévitablement, vous en voulez d'autres. Et vous attendez.»

Le début de l'article de The Atlantic décrit en quelques lignes les raisons qui permettent à Facebook de rester le réseau social le plus consulté du monde, malgré les nombreux départs

Tout cela, c'est grâce aux chiffres, estime Ben Grosser. Facebook mesure tout et vous en donne certains: notifications, messages, amis...

Pour ss sortir de l'influence de Facebook, il a créé un outil pour masquer le nombre de likes, partages et commentaires.

A partir des retours des utilisateurs, il s'est rendu compte que ces chiffres changeaient le comportement de l'utilisateur en «encourageant la compétition (plus il y a de likes, mieux c'est), la manipulation émotionelle (supprimer de vieux posts qui n'avaient pas assez de likes), la réaction (liker des posts plus récents plutôt que de plus anciens) et l'homogénéisation (liker des posts de gens qui avaient liké les vôtres)».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte