Histoire

25 ans après sa chute, la seconde vie du mur de Berlin

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 09.11.2014 à 17 h 43

Repéré sur City Lab

De Kingston à la Défense en passant par Séoul et la Californie: des fragments du Mur de Berlin, démonté en 1989, ont été expédiés un peu partout dans le monde, offerts ou vendus.

Fragments de Mur de Berlin exposés devant le Parlement européen à Bruxelles en novembre 2009. REUTERS/Yves Herman

Fragments de Mur de Berlin exposés devant le Parlement européen à Bruxelles en novembre 2009. REUTERS/Yves Herman

Sa destruction a commencé il y a 25 ans, après l’annonce historique le 9 novembre 1989 de l’ouverture de la frontère entre les deux Allemagne. Mais le Mur de Berlin, enceinte coupant la ville en deux et matérialisation la plus spectaculaire du rideau de fer qui a scindé l’Europe en deux partie tout au long de la guerre froide, a connu une seconde vie. Souvent loin de Berlin, d’ailleurs. 

Bien sûr, la capitale allemande (qui l’est redevenue après la réunification en 1990) a conservé des pans de mur à leur emplacement d’origine dans un but mémoriel. De nombreux morceaux ont été vendus sous forme de souvenir aux touristes, d’autres ont servi à faire des routes… Mais dans d’innombrables parties du globe, des sections du Mur de Berlin ont été et sont encore exposées.

Le site City Lab de The Atlantic a publié un très beau panorama visuel de ces fragments de mur expatriés. Parmi le plus éloignés, l’un a atterri à Cape Town en Afrique du Sud dans les années 1990, un autre dans un square de Séoul en Corée du Sud, un autre encore dans un musée de l’armée jamaïcaine à Kingston, sur lequel un artiste a peint un portrait du sprinteur Usain Bolt.

Le plus gros segment hors de Berlin se trouve à Los Angeles, où dix fragments de mur sont juxtaposés. On en trouve quatre dans l’atelier d’un sculpteur indonésien, un dans le jardin du ministère des Affaires étrangères argentin à Buenos Aires et un autre dans le Ranch-Musée de l’ancien président américain Ronald Reagan en Californie, ainsi que sur de nombreux campus à travers le monde.

La ville de Courbevoie où se situe le quartier d’affaires de La Défense a acheté au début des années 1990 trois segments de mur pour 300.000 marks, soit 150.000 euros, selon le site Defense-92

A Teltow, commune située à 17 kilomètres de Berlin, un grand nombre de fragments sont par ailleurs entreposés, attendant de trouver preneur. 

Teltow, Allemagne. mauerfriedhof / János Balázs via Flickr CC License By

 

Teltow, Allemagne. mauerfriedhofJános Balázs via Flickr CC License By

New York. Segment of Berlin wall in New YorkCity/Ronny-Bonny via Wikimedia Commons 

Imperial War Museum de Londres. REUTERS/Stefan Wermuth

Trois fragments de mur peints par l'artiste français Thierry Noir arrivent au Temple House de Miami lors de l'Art Basel 2013Berlin Wall segments arriving at The Temple House in Miami Beach, Florida/Barryfreed23. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte