Tech & internet

Ce que le tee-shirt gris et le sweat noir du patron de Facebook nous disent de la culture «tech»

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 09.11.2014 à 11 h 18

Repéré sur Bits / New York Times, Quartz

Le style monacal-chic est en vogue chez les nouveaux milliardaires du secteur technologique

Mark Zuckerberg / The Crunchies via Flickr CC License By

Mark Zuckerberg / The Crunchies via Flickr CC License By

Le culte de la personnalité joue un rôle clé dans les récits médiatiques qui traitent des nouvelles technologies. Après Steve Jobs, l’entrepreneur star qui a fait l’objet du plus de commentaires est sans doute le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg (après tout, un film lui a même été consacré). 

Et Zuckerberg a au moins un point commun avec le fondateur d’Apple: son style vestimentaire épuré est immédiatement identifiable. Jobs apparaissait lors des shows de présentation de produits Apple avec son col roulé noir rentré dans son jeans bleu clair. Zuckerberg a lui adopté un ensemble tee-shirt gris clair et sweat à capuche noir (le fameux hoodie), et se fait un devoir de dévier le moins possible de ce choix sobre et minimal. Un style qu’on peut sans risque qualifier de normcore, une «esthétique de la normalité» qui revient à un conformisme vestimentaire assumé. 

Lors du premier «town hall» (conseil municipal, sic) organisé au siège de Facebook, son fondateur et CEO a enfin expliqué la raison de ce choix devant 200 utilisateurs du réseau social. «Je veux simplifier ma vie afin d’avoir le moins de décisions possibles à prendre en dehors de mon service à la communauté», a tout simplement affirmé Zuckerberg, comme le relate le blog Bits du New York Times.

#AskMark: Why do you wear the same shirt every day? from Facebook on Vimeo.

En d’autres termes, le frivole (vestimentaire) mais aussi le plaisir sensoriel (choisir ce qu’on va manger au petit-déjeuner, exemple qu’il cite également) sont des distractions qui détournent l’entrepreneur-innovateur de sa mission sur terre: améliorer le produit au service de l’utilisateur. Ce dévouement professionnel qui pousse à négliger les aspects «frivoles» (c'est le mot du patron de Facebook) n’est pas sans rappeler l’invention par un autre «techie» américain de Soylent, une mixture liquide vouée à remplacer tous les repas en apportant les besoins caloriques journaliers, afin de ne plus perdre de temps à préparer à manger.

Autre exemple de cette quête pour s'affranchir des contingences matérielles, le site Quartz avait repéré en août une start-up appelée BlackV Club, qui lançait une appli dont la seule fonction est de commander un pull noir pour homme à col en V. Le slogan du service? «Les gens qui ont le plus de succès dans le monde ne perdent pas de temps à choisir ce qu’ils portent. Ni vous d’ailleurs.» Or les fondateurs de ce club considèrent que les hommes brillants aux journées chargées portent en général un pull noir, avec un col en V… Le site Quartz y voyait «un futur dystopique peuplé d’aspirants Steve Jobs, portant des pulls noirs à col en V identiques que ce soit pour coder le jour ou pour aller en boîte le soir». Tout en prédisant à la start-up un bel avenir…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte