Monde

Qui sont les deux Américains qui étaient détenus en Corée du Nord?

Temps de lecture : 2 min

Matthew Todd Miller (à gauche) et Kenneth Bae (à droite) ont été libérés samedi 8 novembre. REUTERS KCNA / Montage Slate.fr
Matthew Todd Miller (à gauche) et Kenneth Bae (à droite) ont été libérés samedi 8 novembre. REUTERS KCNA / Montage Slate.fr

Il n'y a plus de citoyens américains détenus en Corée du Nord. Kenneth Bae et Matthew Todd Miller ont été libérés et sont «sur le chemin du retour», a annoncé le département d'état américain, ce samedi 8 novembre. Bae et Miller étaient tous les deux accompagnés par James Clapper, le directeur du renseignement national qui a apparemment joué un rôle clé pour obtenir l'accord de Pyongyang pour libérer les deux citoyens américains. Clapper s'est rendu dans la capitale nord-coréenne pour s'assurer de leur libération, bien qu'il n'ait pas eu de «quiproquo», assure un haut responsable à CNN.

«Nous sommes très reconaissants envers le directeur du renseignement national, James Clapper, qui a engagé les discussions avec les autorités répulique populaire démocratique de Corée au nom des Etats-Unis pour libérer deux citoyens», a déclaré le département d'état. «Nous voulons également remercier nos partenaires internationaux et plus particulièrement notre Puissance protectrice, le gouvernement suédois, pour ses efforts continus dans la lutte pour la libération de M. Bae et M. Miller.» La Suède a agi comme intermédiaire entre Washington et Pyongyang, étant donné que les Etats-Unis n'ont pas de liens diplomatiques avec les régimes autoritaires.

Cette libération arrive quelques semaines seulement après que la Corée du Nord a libéré Jeffrey Fowle, qui était détenu pour avoir laissé une bible dans sa chambre d'hôtel.

Kenneth Bae est un missionaire américano-coréen arrêté il y a deux ans alors qu'il était responsable d'un voyage organisé. Il avait été condamné à 15 ans de travaux forcés pour des crimes contre l'état. Il a récemment été placé dans un hôpital pour des raisons de santé, et les Etats-Unis ont souvent appelé à sa libération pour des raisons humanitaires.

Matthew Todd Miller a 25 ans et était détenu depuis sept mois. Il avait été condmané à six ans de travaux forcés pour espionnage. Apparemment, il avait déchiré son visa de touriste lors de son arrivée à Pyongyang et avait demandé l'asile. Il aurait déclaré être en possession de secret militaires américains, mais la cour suprême de Corée du Nord a estimé qu"il voulait en fait voir à quoi ressemblait les prisons du pays pour ensuite faire un compte-rendu sur le respect des droits de l'Homme.

Le tourisme vers la Corée du Nord a augmenté, mais le département d'état conseille de ne pas se rendre dans le pays. Ce samedi, il a «réitéré [ses] fortes recommendations à tous les citoyens américains de ne pas se rendre en république populaire démocratique de Corée».

Newsletters

En Inde, le sujet sensible de la santé mentale

En Inde, le sujet sensible de la santé mentale

La tradition et la culture du collectif laissent peu de place à l'expression d'un mal-être, dont souffrent de nombreux Indiens.

Donald Trump fait son grand retour chez les ultraconservateurs

Donald Trump fait son grand retour chez les ultraconservateurs

Le silence et le calme semblent régner à Washington depuis le départ de Donald Trump, particulièrement depuis la suspension définitive de son compte Twitter. Mais cette période d'apaisement est peut-être terminée: ce dimanche 28 février, Trump s...

L'Espagne va-t-elle légaliser la PMA pour les personnes trans?

L'Espagne va-t-elle légaliser la PMA pour les personnes trans?

Le texte qui prévoit de garantir le droit des «personnes trans ayant la capacité de porter un enfant» à l'assistance médicale à la procréation pourrait ne jamais arriver au Parlement.

Newsletters