Boire & manger / Sciences

Aux Etats-Unis, on devrait avoir bientôt droit à une pomme de terre transgénique potentiellement anti-cancérigène

Temps de lecture : 2 min

potatoes sethoscope via Flickr CC License by
potatoes sethoscope via Flickr CC License by

Le ministère de l'agriculture américain vient d'approuver la culture d'une pomme de terre transgénique dont l'ADN a été modifié pour réduire sa teneur en acrylamide, une substance potentiellement cancérigène.

L'acrylamide est généré dans la patate lorsque celle-ci est frite, mais l'ADN de cette nouvelle pomme de terre –baptisée pomme de terre «innée»– a été modifié pour réduire la production de certaines enzymes. Cet OGM a une autre propriété: il s'abîme moins facilement quand on le transporte.

Le ministère de l'agriculture a établi que ce produit ne menacerait pas d'autres plantes, et l'agence américaine chargée de la régulation des aliments et des médicaments (la FDA) est en train d'examiner si cette «patate innée» est aussi sans danger pour les consommateurs.

Une autre pomme de terre transgénique, créée par Monsanto, avait été commercialisée il y a plus de dix ans, mais ensuite retirée de la vente suite au manque d'intérêt des agriculteurs et des consommateurs. Cette fois-ci, c'est la compagnie agro-alimentaire J.R. Simplot, un des principaux fournisseurs de McDonald's, qui est à l'origine du produit.

Selon le Wall Street Journal, il s'agit d'un des premiers aliments OGM qui prétend avoir des propriétés bénéfiques pour la santé. Ceci dit, ce bénéfice n'est pas évident, car les scientifiques ne savent pas encore si les taux d'acrylamide présents dans les aliments sont dangereux pour les humains. L'effet cancérigène de cette substance n'a pour l'instant été observé que sur des rongeurs.

Slate.fr

Newsletters

Sociétés secrètes de l'assiette

Sociétés secrètes de l'assiette

Arriver à y entrer, c'est l'assurance de bien manger.

Idées de weekend pour se détendre et se régaler

Idées de weekend pour se détendre et se régaler

Vous êtes plutôt «english way of life» ou Relais & Châteaux proche de Paris?

Le bout de salade entre les dents, un dilemme du savoir-vivre

Le bout de salade entre les dents, un dilemme du savoir-vivre

On hésite à prévenir la personne en face de soi de la présence de ce vert intrus et à la tirer ainsi d’une situation gênante. Un paradoxe qui trouve son origine dans les règles du savoir-vivre.

Newsletters