Science & santé

VIDEO. Votre nouveau barman sur ce bateau... est un robot

Repéré par Léa Bucci, mis à jour le 06.11.2014 à 16 h 27

Repéré sur The Washington Post, The Telegraph, USA Today

Ce n’est pas de la science-fiction: le premier «bar bionique» en mer existe, et il est installé sur le Quantum of the Seas, le nouveau bateau de croisière de la compagnie Royal Carribeans, rapporte le Washington Post. Le navire compile un certain nombre de hautes technologies, parmi lesquelles des bracelets radio-identifiés pour les passagers, un théâtre qui accueille des robots artistes, un concierge virtuel…

Au bar donc, les clients sont accueillis par des robots barmen. Chaque machine est équipée de deux bras robotisés, dont les mouvements ont été mis au point à partir de ceux de Roberto Bolle, danseur étoile à la Scala de Milan et danseur principal de l’American Ballet Theather. Ces bras peuvent mélanger, touiller, remuer, et sont censés préparer deux cocktails à la minute, soit environ 1.000 boissons par jour.

Les passagers passent leurs commandes directement sur des tablettes situées autour du bar, et peuvent ensuite observer les robots en action. Ces derniers sont programmés pour pouvoir mélanger les bonnes doses d’alcool, qu’ils tirent de dizaines de bouteilles suspendues au plafond. C’est là le principal atout de ces robots, selon le site Foodworldnews:

«Chaque boisson est faite avec les proportions justes et précises. Il est fréquent que quelqu’un achète un cocktail et que le barman mette peut être un peu trop de spiritueux, ce qui le rend "bizarre"»

Bonus: les robots ajoutent aussi les glaçons et le citron, et toutes les combinaisons de cocktails sont possibles.

Le Bionic bar n’est pas le premier établissement à utiliser des robots. Un bar à thème où les robots jouent les serveurs a ouvert l’année dernière en Allemagne. Des start-ups développent également des robots-barmen, comme James ou Monsieur.

Le site The Daily Beast s’inquiétait cependant des répercussions de ces innovations sur la profession:

«Traitez-moi de ringard, mais je veux encore aller dans un bar, regarder le barman mélanger quelque chose devant moi, engager une conversation sans importance, et l’entendre me remercier et me demander de revenir lorsqu’il me tend l’addition à la fin de la nuit [...] Les applications et les machines rendront-elles leur profession hors sujet? Et si oui, est-ce vraiment ce que nous voulons? [...] Ce qui est préoccupant, c’est que que les gens peuvent s’y habituer et commencer à dévaloriser le rôle des barmen»

En ce qui concerne le Bionic Bar, pas de crainte à avoir pour l’instant: si l’on en croit The Telegraph, il semble que la technologie ne soit pas tout à fait fonctionelle:

«Les bras robotiques ont échoué à tenir des verres à la verticale un certain nombre de fois. Les cocktails sont censés être prêts en une minute, mais comme les temps d’attente se sont mis à atteindre 20 minutes, l’équipe a -littéralement- tiré la prise, et est revenue à la case départ»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte