Tech & internet / Culture

Voici l'histoire derrière la vidéo de la «Pumpkin dance», le meme d'Halloween

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran «Pumpkin dance»
Capture d'écran «Pumpkin dance»

Avez-vous déjà vu… un inconnu en combinaison moulante avec une tête de citrouille se déhancher sur le générique de Ghostbusters? C’est probable, puisque la vidéo «Pumpkin dance» circule depuis 2006. (Sinon, la séance de rattrapage est juste en-dessous). Huit ans plus tard, le site Studio 360 dévoile les coulisses de la création de cette vidéo.

La Pumpkin dance est donc apparue pour la première fois le 31 octobre 2006 sur la chaîne de télévision locale américaine KXVO, située au Nebraska. À l’époque, le présentateur du bulletin d’informations de 22 heures s’appelle Matt Geiler. Cinq soirs par semaine, son équipe doit créer un programme de 22 minutes à partir d’un budget annuel de 1000 dollars, avec pour seule consigne de la part du directeur de la chaîne:

«Nous avons seulement besoin d’une minute et demi d’infos au début et ensuite vous pouvez faire ce que vous voulez. Je m’en fiche.»

Pendant le brainstorming qui précède Halloween 2006, l’équipe envisage donc diverses propositions de vidéos, jusqu’à ce qu’arrive l’idée d’un homme en maillot et à tête de citrouille qui danse sur les tombes des gens. «Je voulais l’appeler Happy Jack [comme Jack’O’Lantern, la citrouille d’Halloween NDLR]: le danseur des tombes», raconte Matt Geiler. Contre toute attente, le directeur de la chaîne a approuvé.

Matt Geiler a finalement abandonné l’idée du cimetière, et s’est contenté de porter une combinaison achetée dans un magasin de costumes du coin, et une citrouille de décoration coupée en deux en guise de masque. La séquence de danse a été pré-enregistrée devant un écran vert puis diffusée au bulletin d’informations. L’un des producteurs de Matt Geiler a téléchargé la vidéo sur YouTube en novembre 2006. La chaîne KXVO a ensuite réutilisé le motif de la citrouille qui danse pour des vidéos de Noël et de la Saint-Valentin.

La Pumpkin dance est restée assez inaperçue, rapporte le site KnowYourMeme, jusqu’à ce qu’en 2009, elle soit repérée par différents sites, comme Entertainment Weekly, Buzzfeed, le Huffington Post etc. Par la suite, elle a été détournée par des remixs audio ou sous forme d’image animée. À la date d’aujourd’hui, la vidéo originale a été vue plus de 2 500 000 fois.

Matt Geiler raconte qu’il a été approché par l’émission de télé-réalité America’s Got Talent, où des amateurs concourent pour recevoir le prix du meilleur «talent», mais a décliné la proposition:

«Je ne ruinerai pas la sainteté du personnage. Si vous essayer de le recréer, c’est juste idiot, vous savez».

Newsletters

YouTube est pire que Facebook ou Twitter en matière de fake news

YouTube est pire que Facebook ou Twitter en matière de fake news

Régulièrement à la traîne lorsqu'il s'agit de lutter contre la désinformation, la plateforme vidéo de Google a mis des mois à interdire le complotisme anti-vaccins.

C'est quoi, une aesthetic?

C'est quoi, une aesthetic?

Ces codes visuels sont une manière de construire son identité et d'affirmer sa personnalité.

Comment une erreur sur le routage de ses serveurs a entraîné le bug mondial de Facebook

Comment une erreur sur le routage de ses serveurs a entraîné le bug mondial de Facebook

Que s'est-il passé au niveau des infrastructures de la firme pour provoquer l'impossibilité de se connecter à l'ensemble de ses services?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio