Boire & manger

Le «glaçon artisanal» découpé à la main, nouveau must des bars branchés américains

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 31.10.2014 à 10 h 07

Repéré sur Mother Jones, Washington City Paper

Ice Cubes. Liz West via Flickr CC License by.

Ice Cubes. Liz West via Flickr CC License by.

Depuis une dizaine d’années aux Etats-Unis, le mot «artisanal» a remplacé «gourmet» pour désigner tout aliment de qualité non créé en usine. Dans les recoins hipsters du pays, de Portland à Brooklyn, tout est devenu «artisanal»: le chocolat, la bière, les sodas, le ketchup, le savon, même les cocktails.

Cet adjectif, qui n’était jusqu'à peu jamais utilisé en anglais, s’est soudainement retrouvé partout. Et comme le snobisme gastronomique d’une certaine frange de la population a atteint des sommets, on en est arrivé au point où il existe aussi des «glaçons artisanaux».

Pour Diehipster.com (un site qui se définit comme «un endroit où les vrais New Yorkais se plaignent de l'invasion des adultes narcissiques et inutiles qu'on appelle hipsters»), la soudaine popularité du cube de glace découpé main à la scie japonaise prouve «qu'on a touché le fond»

Mais pour les barmen des établissements qui ont adopté la tendance, le glaçon artisanal fait toute la différence. Ils sont créés dans des freezers surpuissants (les Clinebell), d'habitude utilisés par les sculpteurs de glace. Alors que les glaçons traditionnels des freezers remplis de nourriture peuvent absorber le goût de certains aliments, le glaçon artisanal reste entièrement pur. Et contrairement au cube de glace bas de gamme, le glaçon artisanal est transparent comme du cristal (la congélation dans les freezers spécialisés empêche la formation de bulles d'air et l'eau est filtrée).

Le magazine Mother Jones rapporte qu'une vingtaine de petites entreprises proposent désormais ce genre de services à travers le pays. Pour les bars et restaurants, les beaux glaçons de qualité permettent aussi de justifier les cocktails à 15 dollars.

Autre avantage vanté par les experts: la glace artisanale fond plus lentement, ce qui permet d'apprécier les saveurs sans que la boisson ne devienne diluée trop rapidement.

Comme de nombreuses pratiques gastronomiques perfectionnistes, l'idée de découper de la glace de qualité à la main vient du Japon, où il arrive que les barmen taillent des glaçons en forme de diamants... 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte