LGBTQ

Trois jours avant son coming-out, le patron d'Apple Tim Cook avait déjà pris position en faveur de l'égalité des droits

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 31.10.2014 à 10 h 23

Repéré sur Businessweek, AL.com, The New York Times

Tim Cook en septembre 2014, lors de la présentation de l'Apple Watch. REUTERS/Stephen Lam.

Tim Cook en septembre 2014, lors de la présentation de l'Apple Watch. REUTERS/Stephen Lam.

Dans une tribune pour le journal Businessweek, le PDG d'Apple, Tim Cook, a décidé de confirmer publiquement son homosexualité, jeudi 30 octobre: 

«Alors que je n'ai jamais démenti mon orientation sexuelle, je ne l'ai jamais rendue publique non plus. Alors, laissez-moi être clair: je suis fier d'être gay, et je considère le fait d'être gay comme l'un des plus beaux cadeaux que Dieu m'ait fait.»

Si, comme il l'explique, beaucoup de ses collègues étaient déjà au courant, Tim Cook tenait jusque-là à séparer vie privée et professionnelle. Il semble désormais déterminé à se positionner comme un défenseur de la communauté LGBT. 

Une prise de position qui était déjà perceptible il y a quelques jours, comme le rappelle le portail d'information de l'Alabama al.com. Le patron d'Apple était en effet intervenu dans ce sens le 27 octobre au cours d'un discours de remerciement, alors que l'Alabama, dont il est originaire, faisait de lui un membre de son Academy of Honor, avec plusieurs autres lauréats. Parlant depuis le Capitole de cet État du Sud dont étaient partis plusieurs mouvements en faveur des droits civiques dans les années 50, il s'en était pris aux lois locales, qui font qu'une personne peut-être licenciée à cause de son orientation sexuelle et qui prohibent également formellement le mariage entre personnes de même sexe, et avait déclaré: 

«En tant qu'Etat, nous avons pris trop de temps à nous diriger vers l'égalité. Nous avons été trop lents sur l'égalité pour les Afro-Américains. Nous avons été trop lents sur le mariage entre personnes d'origines différentes et nous sommes toujours trop lents en en ce qui concerne l'égalité pour la communauté LGBT. [...] Nous ne pouvons pas changer le passé, mais nous pouvons en tirer des enseignements et créer un futur différent.»

Les quelques articles publiés sur ce discours ne faisaient alors pas mention de l'orientation sexuelle supposée du patron d'Apple. Le petit monde du numérique et de la technologie n'était pourtant pas sans le savoir, mais jusque-là, personne ne l'évoquait publiquement. Comme nous le rapportions déjà fin août 2011, l'homosexualité de Tim Cook était pourtant considérée par certains commentateurs comme une information importante, car permettant de s'attaquer au tabou selon lequel les patrons homosexuels de grandes entreprises avaient du mal à «sortir du placard».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte