Sports

La colère de l'Afrique du Sud contre l'affaire Semenya

Slate.fr, mis à jour le 20.08.2009 à 19 h 40

La nouvelle championne mondiale du 800m, la Sud-africaine Caster Semenya, a été «humiliée» par le test de féminité qui lui a été imposé, a expliqué Leonard Chuene, président de la fédération Sud-africaine d'athlétisme. Elle aurait été traitée comme une «lépreuse» selon lui.

 

Le gouvernement sud-africain a appelé à se rassembler autour de la championne; sa famille a également assuré qu'elle était bien une femme. Sa grand-mère a précisé «Je sais que c'est une femme—je l'ai élevée moi-même».

Leonard Chuene a assuré qu'il continuerait de défendre Semenya. «Je ferai tout ce qu'il faudra, même si je dois être expulsé de Berlin, mais je ne laisserai pas cette jeune-fille se faire ainsi humilier de la sorte: elle n'a pas commis le moindre crime, a-t-il expliqué. Son seul crime est d'être née comme elle est née.»

[Lire l'article complet sur la BBC]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Semenya après sa victoire sur 800 mètres à Berlin, REUTERS/Tobias Schwarz

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte