Boire & manger

Bientôt le grand retour du chou-fleur?

Temps de lecture : 2 min

Le chou-fleur est peut-être une star alimentaire en devenir.

Cauliflower/ Nick Saltmarsh via Flickr CCLicence By
Cauliflower/ Nick Saltmarsh via Flickr CCLicence By

Le Guardian se lance déjà dans les délicates prédictions de «tendances» culinaires et gastronomiques pour 2015. Le kale, le quinoa et la bière artisanale, c’est fini… Les futures lubies alimentaires se porteront peut-être sur le canihua (graine ressemblant fort au quinoa), les algues, les aliments fermentés, les sandwichs à la crème glacée (par exemple de la glace au dulce de leche entre deux cookies aux pépites de chocolat) et enfin… le chou-fleur.

L’habitué des gratins un peu vieillots est en train de revenir en flèche, selon le Guardian:

«L’engouement pour le kale est sur le déclin (il était temps). Il est temps pour le vieux chou-fleur démodé d’avoir son moment de gloire. (… ) Longtemps considéré comme le parent pauvre du brocoli, il est en train de devenir un régulier des menus des restaurants, égayé par des sauces audacieuses et des épices intéressantes. Attendez-vous à voir des versions créatives de ce crucifère, dans des salades ou des plats d’accompagnement».

Des steaks de chou-fleur ont déjà eu beaucoup de succès aux Etats-Unis. Un restaurant de Los Angeles cuisine une version servie avec du houmous d’amandes et du pistou aux olives et aux raisins. Alors, «pour ceux qui sont convaincus que le chou-fleur est fade est ennuyeux et devrait rester dans le bac à légumes, inspirez vous de l’influent chef new-yorkais Dan Barber, du Blue Hill. Sur son menu, on peut choisir du chou-fleur rôti, avec une saucisse à la bolognaise et un bouillon cheddar-bacon».

Et le Guardian n’est pas le seul à s’emballer pour ce légume. Sur le Washington Post, l’auteure et nutritionniste Ellie Krieger parle aussi de chou-fleur cette semaine:

«J’ai entendu dire que le chou-fleur était le nouveau kale, le prochain «it» légume à passer de plat démodé à star des assiettes. Personnellement, je pense qu’il est au coude à coude avec le chou de Bruxelles pour décrocher le titre. Je vois les deux tout aussi célébrés sur les menus des restaurants les plus branchés et sur les blogs food les plus populaires».

Le chou de Bruxelles serait donc dans la course aussi?... Ellie Krieger propose en tous cas un «riz» de chou-fleur (rien que du chou-fleur, mais avec une texture ressemblant fortement à du riz). Du côté de The Irish Times ont parle «Trois Hourras pour le chou-fleur», qui est est nutritionnellement très intéressant, plus encore quand on le cuit non pas dans de l’eau bouillante, mais à la vapeur, sauté ou au micro-onde.

Pour en profiter au maximum, il faudrait l’utiliser comme plat principal, en cuisinant par exemple selon Food Network un «Mac’n’cheese de chou-fleur», du «chou-fleur rôti à la moutarde et au parmesan» ou encore une «pizza au prosciutto avec pâte au chou-fleur». Pas mal, non? Il s'agira alors avec ces recettes de «reconsidérer ce légume de saison pour ses utilisations non conventionnelles».

Newsletters

Les producteurs d'insectes français s'impatientent

Les producteurs d'insectes français s'impatientent

La Commission européenne devrait délivrer les premières autorisations de commercialisation début 2020. D'ici là, la filière tricolore dénonce la concurrence déloyale des voisins européens.

Avoir des enfants change le rapport à l'alcool

Avoir des enfants change le rapport à l'alcool

Devenir parent, c'est parfois arrêter de boire (ou limiter fortement sa consommation). Sans forcément l'avoir prémédité.

La France du pain est coupée en deux

La France du pain est coupée en deux

Entre néo-méthodes traditionnelles au levain naturel et façonnage inspiré par la grande distribution en périphérie, l'artisan standard de centre-ville a du souci à se faire.

Newsletters