Tech & internet

Internet est né il y a 45 ans d'un LOL et d'un crash

Repéré par Andréa Fradin, mis à jour le 30.10.2014 à 12 h 46

Repéré sur The Atlantic, Gizmodo, Poynter

Si vous êtes là, à vous réjouir de ce nouvel article sur Slate, c'est en partie parce que l'univers est né il y a quelques 14 milliards d'années, mais aussi, plus près de nous, en raison de la détermination d'une poignée de scientifiques désireux de révolutionner notre manière de communiquer.

Le 29 octobre 1969, il y a 45 ans, Internet est né. Quelque part entre une salle de l'université de Californie à Los Angeles (UCLA) et le Stanford Research Institute (RI), «à six cent kilomètres de là», raconte le livre Les Sorciers du Net:

«Pendant des semaines, les chercheurs de UCLA s'étaient préparés pour leur première session d'ouverture en se connectant à longue distance, grâce à un modem et à un télescripteur, avec le système SRI [...].

Le moment était venu de tester le réseau réel, à deux noeuds, de l'Arpa.»

Le compte-rendu de cette connexion | Sur le site de UCLA et Wikipedia, en domaine public

Vers 21 heures ce jour là, les chercheurs s'apprêtent à se jeter à l'eau sur ce réseau qui deviendra par la suite Internet, développé depuis des années par l'agence de recherche dépendant du ministère de la Défense américain, aujourd'hui connu pour son travail dans la robotique, l'Arpa, devenue depuis la Darpa.

L'objectif est de taper le terme «login». Pour suivre la manipulation, les chercheurs sont au téléphone; la qualité étant exécrable, poursuit Les Sorciers du Net, ces derniers sont obligés d'hurler dans le combiné. Ambiance:

«"Je vais taper un L!" Il tapa un L.

- J'ai eu un 1-4", répondit le chercheur du SRI ; il lisait l'information codée en octal, c'est-à-dire avec des nombres exprimés en base 8. [La conversion faite] il vit que c'était un L, en effet, qui avait été transmis. Il tapa un O.

"Avez-vous eu le O?"

La réponse arriva: "J'ai eu un 1-7". C'était un O.»

C'est là que ça se corse. Juste après l'envoi du G, le système a crashé, explique The Atlantic, du côté du SRI. Et à l'époque, un arrêt système nécessitait de la patience! L'opération n'a pu reprendre qu'une heure et demie plus tard. L, O, G, I et N: toutes les lettres ont cette fois étaient transmises. Ce qui fait que techniquement, comme le souligne The Atlantic, les trois premières lettres envoyées via Internet étaient L, O et L– c'est bel et bien un «LOL» qui a initié la première communication du réseau!

Entre ça et le crash inopiné, on ne pouvait rêver naissance sous meilleurs augures...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte