Monde

Une ville d'Hawaï est sur le point d'être engloutie par de la lave en fusion

Temps de lecture : 2 min

La lave sur une route d'Hawaï le 25 octobre. Photo courtesy U.S. Geological Survey
La lave sur une route d'Hawaï le 25 octobre. Photo courtesy U.S. Geological Survey

Que faire quand un panache de lave à 1.000°C se dirige lentement vers votre ville? S'en aller vite.

C'est ce qui est en train de se produire en ce moment sur la grande île de Hawaï cette semaine, alors que les habitants se font calmement à l'idée que leur ville va être à jamais changée par un volcan. Le 28 octobre au matin, il semblait que la première habitation avait été touchée.

Selon la sécurité civile du comté d'Hawaï, les habitants ont reçu un avis d'évacuation lundi soir, et les routes ont été fermées (en prévision du fait qu'elles soient coupées par la lave).

Ces derniers jours, alors qu'elle se rapprochait de Pahoa, la lave a englouti un cimetière. Les pierres tombales remontaient à 1905 et étaient le dernier lieu de repos de douzaines d'immigrants japonais qui étaient venus à Hawaï pour travailler dans les plantations. La radio publique d'Hawaï a évoqué avec émotion les habitants qui se font à l'idée qu'ils ne pourront plus jamais se rendre sur les tombes.

La lave avance près de Pahoa, à Hawaï. Photo courtesy USGS

Selon de nouvelles informations (données mardi matin à Hawaï), la lave avançait à une vitesse moyenne de 4,6 mètres par heure. La ville de Pahoa, qui compte 945 habitants, pourrait être coupée du reste de la grande île dès ce 29 octobre. C'est ce mercredi que la lave doit rejoindre la route principale. Des milliers d'autres personnes vivent un peu plus bas que Pahoa.

«On entend fréquemment des explosions de méthane à cause de la lave, mais je viens d'entendre une énorme explosion pas loin de là où nous sommes, le long de Pahoa Village Road.»

«Personne n'essaiera de sauver les maisons englouties par les flammes de la lave. On tentera juste de l'empêcher de se propager.»

Lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes, lundi, le directeur de la sécurité civile du comté d'Hawaï Daryl Oliveira avait déclaré:

«Il semble qu'il soit inévitable que la lave vienne dans notre communauté.»

Selon CNN, la ville se prépare à être envahie. Les autorités locales ont reconstruit deux routes pour que les habitants aient de quoi s'échapper de l'écoulement de lave. Les équipes des entreprises d'électricité installent de nouveaux poteaux, haut de plus de 20 mètres avec une protection résistante à la chaleur pour remonter les cables.

La lave vient du Kilauea, descend la colline et se dirige vers l'océan. Le Kilauea est en éruption continue depuis 1983. (Phil Plait de Slate.com s'y est rendu le mois dernier et y a pris des photos à couper le souffle.)

Normalement, la lave de Kilauea prend la direction du sud, où elle finit rapidement crystallisée dans l'eau de mer. Le 27 juin, cependant, un nouveau panache s'est dirigé vers le nord et a depuis menacé la ville de Pahoa.

Sur son site, l'USGS tient une mise à jour régulière et poste de nombreuses photos sur le déroulement des événements. Voici à quoi ressemblait la situation, lundi.

Photo courtesy USGS

La lave arrive à Pahoa, ce 28 septembre. Photo courtesy USGS

La lave à l'entrée de Pahoa. Photo courtesy USGS

Eric Holthaus Météorologue

Newsletters

Donald Trump promet d'éliminer le cancer et le sida

Donald Trump promet d'éliminer le cancer et le sida

Le président américain a officiellement lancé sa campagne de réélection lors d'un discours en Floride, le 18 juin 2019.

En Norvège, les harceleurs sont considérés comme des «losers»

En Norvège, les harceleurs sont considérés comme des «losers»

La rapports sociaux et la géographie y sont pour beaucoup.

Quand le Québec file un mauvais coton

Quand le Québec file un mauvais coton

[BLOG You Will Never Hate Alone] Le Québec vient d'adopter une loi sur la laïcité. Quand soudain l'ennemi de la Belle Province n'est plus le colon anglais, mais une musulmane voilée.

Newsletters