Culture

Tom Hanks, c’est vraiment un mec bien

Temps de lecture : 2 min

L'acteur américain continue de cultiver sa réputation «d'homme le plus apprécié d'Hollywood».

Tom Hanks, le 16 novembre 2013 lors d'une remise de prix d'honneur à Hollywood. REUTERS/Mario Anzuoni
Tom Hanks, le 16 novembre 2013 lors d'une remise de prix d'honneur à Hollywood. REUTERS/Mario Anzuoni

Les Américains raffolent de ce genre d’histoire. La dernière en date met en scène un chauffeur de taxi et l’acteur Tom Hanks.

Pour le conducteur, dont on ignore le nom, la journée débutait comme une autre dans les rues de New York. Mais tout a changé quand Tom Hanks est monté dans son taxi, comme il le raconte au site Humans of New York. Ce projet, lancé en 2010 par le photographe Brandon Stanton, a pour but de recueillir les témoignages des habitants de la ville.

Et c’est seulement quand Tom Hanks a commencé à parler que son chauffeur a compris à qui il avait à faire.

«Je me suis retourné, je l’ai regardé dans les yeux, et j’ai crié: "WIIILLLLSSSSOOON"», raconte le conducteur, faisant référence à l’une des scènes les plus connues du film Seul au monde.

Très vite, Tom Hanks décide de surnommer son nouvel ami «Mr. Ferrari», en référence au logo de la marque sur la casquette qu'il porte ce jour-là. Les deux hommes plaisantent, et finissent par prendre une photo quand l’acteur arrive à destination. L’histoire aurait pu s’arrêter là.

Seulement voilà, dans les semaines qui ont suivi, le chauffeur tombe sur un certain nombre de clients qui connaissent personnellement Tom Hanks, acteurs ou non. A chaque fois, il leur dit la même chose:

«Dites à Mr. Hanks que Mr. Ferrari lui a dit bonjour !»

Sauf qu’un jour, il reçoit un texto d’un client qui lui dit que Tom Hanks l’invite lui et sa femme à venir voir sa pièce sur Broadway, Lucky Guy. Le chauffeur sera même convié à rejoindre l’acteur dans les loges qui lui lancera un tonitruant «Mr. Ferrari!»

Ce n’est pas la première fois que Tom Hanks se fait remarquer pour ses actes de gentillesse. Non seulement il avait déjà reçu une fan dans sa loge, mais il a également été élu «l’homme le plus appréciable d’Hollywood» et «la personne la plus digne de confiance des Etats-Unis». Rien que ça. De son côté, Monsieur Ferrari a la belle vie, il a désormais sa propre page fan sur Facebook et continue de fréquenter les vedettes.

Newsletters

L'organisation du Super Bowl demande aux danseurs et danseuses de travailler gratuitement

L'organisation du Super Bowl demande aux danseurs et danseuses de travailler gratuitement

De l'exploitation en bonne et due forme, qui concerne avant tout les artistes afro-américains.

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Pourquoi les savants se battent depuis des siècles sur l'origine du nom «Amérique»

Depuis le dernier tiers du XIXᵉ siècle, certains auteurs cherchent à prouver que le pays ne doit pas son nom à l'explorateur florentin Amerigo Vespucci.

«Monument national», le cinquième roman de Julia Deck l'est sans conteste

«Monument national», le cinquième roman de Julia Deck l'est sans conteste

Une écriture à la précision chirurgicale, à la richesse constante, aux omissions calculées, au projet strictement littéraire.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio